Urbex Bali Indonesie

Urbex Hotel abandonné Bali

Un peu d’urbex
Un hôtel abandonné dans les hautes terres de Bali entouré d’histoires de fantômes, de malédictions et de corruption.
Sur la route qui va lac Beratan, une immense station balnéaire sombre et vide s’étire le long de la crête de la montagne.
Un seul mot d’ordre, ne pas y rentrer …..
Des barrières de bambous et les villageois nous interdisent l’entrée, c’est peu dire !!!

Visite très rapide
Construit dans les années 1990 et apparemment abandonné à la veille de son ouverture, ne peut que ravir un explorateur urbains ou éventuellement un chasseur de fantômes.
Le Ghost Palace Hotel, officiellement connu sous le nom de PI Bedugul Taman Rekreasi Hotel and Resort, regorge de plantes grimpantes et de légendes. 
Une des légende dit que le prommyroteur immobilier a été maudit en raison de ses pratiques commerciales et a fait faillite. 
Une autre nous raconte qu’une nuit tout le personnel et les invités de l’hôtel ont tous soudainement disparu ne laissant que spectres et démons traquer les visiteurs dans couloirs de l’hôtel. 

D’autres récits attribuent la présence surnaturelle des esprits des ouvriers qui ont travaillé à mort dans la construction de l’hôtel.

Bizarrement, l’histoire est un peu difficile à vérifier, mais le scénario le plus probable est qu’il a été construit dans les années 1990 en tant que projet d’investissement de Tommy Suharto, le plus jeune fils de l’ancien président indonésien Suharto. 
Tommy est allé en prison en 2002, après avoir été reconnu coupable d’avoir ordonné l’assassinat d’un juge de la Cour suprême indonésienntd6re qui l’avait précédemment reconnu coupable de corruption. Par la suite, la construction de l’hôtel a été interrompue et n’a jamais repris.
Désormais abandonné, le bâtiment porte encore le mobilier et les équipements d’un hôtel se préparant à accueillir ses premiers clients.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *