• Jay Ben Noodle Bangkok

    Si je vous pose la question «à quel plat pensez-vous quand je vous dis cuisine thaïe ?», plus de la moitié d’entre vous vont sûrement me répondre «le Pad Thaï !».On le trouve à la carte de tout (ou presque) restaurant thaï, et chaque chef détient sa propre recette secrète. Personnellement je conseille celles des vendeurs de rue, c’est souvent là que se cachent les meilleurs plats.Littéralement Pad Thaï signifie “nouilles sautées à la thaïlandaise” et pour certains, l’origine serait chinoise, pour d’autre qu’elle aurait été importé par les commerçants vietnamiens , qu’importe ! Et même si son histoire reste vague elle sont bien une des emblème de la Thaïlande.…

  • Resto le Romdeng

    Romdeng est un restaurant en plein coeur de Phnom Penh qui arbore une sublime architecture coloniale, un beau jardin tropical, vous accueille dans se cadre élégant propice aux belles découvertes culinaires..On y mange des plats typiquement cambodgien, à l’image de la la mygale grillée ou des fourmis rouges grillées ou le amok de poisson, la spécialité culinaire cambodgienne par excellence. Comme Siem Reap ce restaurant a été ouvert par l’ONG Friends International qui agit en Asie du Sud pour donner une formation aux enfants des familles les plus défavorisées (enfants des rues).Les serveurs, cuisiniers sont en formation constante afin d’avoir un avenir meilleur.

  • Marum un resto qui réinsére les jeunes

    Marum est une école hôtelière qui offre une chance aux enfants démunis. (généralement des enfants des rues) L’objectif, se former dans l’hôtellerie et trouver un emplois. La carte est très variée et les plats de très bonne qualité.Il y en vraiment pour tous les goûts.On peu choisir un menu, manger à la carte ou, avoir sous forme de tapas plusieurs petits plats pour découvrir plus de saveurs…Exemple de plats. Salade de mangue avec des chenilles. Beignets aux fourmis rouges à la sauce Prahok. Amok de poisson cambodgien. Boeuf aux fourmis rouges. Houmous de coriandre Aubergines fumées Salade de noix de coco avec pousse de bambous et betteraves rouges Rouleau de printemps aux poivrons grillés, au…

  • Manger des insectes

    Le Bugs Café, les trésors cachés de la cuisine d’insectes.. Le Bugs Café un resto tenu par un français. Il y a tant de nouvelles saveurs à découvrir. Mais il y a quelque chose d’encore plus excitant que tout cela dans les essais gastronomiques du bout du monde : tenter l’expérience avec des aliments associés au dégout dans notre bonne vieille société !  Une expérience incroyable et unique.Davy le patron, nous explique que les insectes sont riches en protéines et peu caloriques, qu’ils sont aussi riches en protéines que le bœuf, le porc ou le poulet et que la plupart des insectes à carapace de types sauterelles ou criquets ont…

  • L’Ice Cream Roll

    Comme son nom l’indique, l’Ice Cream Roll est une glace que vous trouverez sous forme de rouleau. Ce produit s’inscrit parfaitement dans la tendance actuelle, puisque c’est une glace, version street-food, très à la mode partout en Thaïlande . En effet, la glace est préparée minute sous vos yeux, est peut chère et délicieuse et vous pouvez l’emporter sans aucun souci ! Le principe Sur une surface gelée, une base liquide est étalée et mélangée avec les fruits et les saveurs que vous désirez. La préparation de la glace est au moins aussi agréable et surprenante à regarder que lorsque vous la goûtez. La base liquide est donc appliquée sur…

  • Street Food Chiang Mai

    Le souvenir que je vais garder de la Thaïlande c’est les Street Foot (restaurant de rue) ou on vous sert a manger à un prix inférieur à celui d’une tasse de café, à toute heure de la journée et de la nuit ou presque. La nourriture de rue est un aspect charmant de la vie en Thaïlande. Partout où vous allez en Thaïlande, vous verrez les vendeurs de rue préparer des plats à partir de leurs simples chariots et étals. La « Street Food », comme on dit, est une véritable institution. Une application « Street Food« jusque là centrée sur Bangkok, a ajouté Chiang Mai et Chiang Raï parmi ses destinations afin de vous aider à trouver les…

  • Kaipen – Les mauvaises herbes de la rivière

    Lors de mon voyage au Laos, j’ai découvert une spécialité locale qui s’appelle le Kai Paen. On peu le voir sur toutes les cartes des resto de Luang Prabang. L’ingrédient principal de ce plat, est incroyable.  Le kaipen – également orthographié khaiphaen ou khai pene – est fabriqué à partir de l’ herbe récoltée dans le Mékong et d’autres rivières du nord du Laos. A Luang Prabang, les habitants récoltent des algues dans le Mékong De décembre à mai, lorsque les niveaux d’eau baissent pendant la saison sèche.Femmes et les enfants se frayent un chemin dans la rivière et récoltent les longs brins d’algues vertes poussant sur les rochers et le…

  • Khao Poon, la nouille du Laos

    Au Laos il y a de nombreuse variété de nouilles, mais ce que pho est au Vietnam, le khao Poon l’est au Laos. Le khao poun, parfois orthographié khao poon, khao pun ou kapoon, est une soupe de vermicelles de riz épicée qui est également connue sous le nom de Lao laksa. Cette soupe est très populaire au Laos. C’est une soupe traditionnelle, elle est particulièrement servie à tous les mariages et autres cérémonies. Cette soupe se compose de poulet, poisson ou porc, soit haché, soit effiloché, qui est agrémenté d’ingrédients tels que les feuilles de combava, galanga, ail, échalotes, piments et perilla. Ses ingrédients peuvent être ajoutés individuellement à la soupe. Il existe différentes versions de khao poon, tels…

  • La fondue LAO

    Nous avons testé la fondue lao dans un restaurant dont c’était la spécialité. Nous commandons une fondue lao, sans trop savoir de quoi il s’agit, ni comment cela se mange…Sur le centre de la table il y a un trou qui permet d’accueillir un récipient contenant des bonnes braises bien chaudes, par dessus on pose une sorte de grille en métal en forme de chapeau à trous. Il faut mettre un morceau de la couenne de porc au sommet du chapeau (la graisse dégouline ainsi et la viande ne colle pas durant la cuisson), puis on verse le bouillon sur le pourtour et on est prêts pour faire griller les…

  • Les restos de Luang Prabang

    Habituellement reconnue pour son atmosphère paisible et ses monastères Luang Prabang est de plus en plus réputée pour sa savoureuse cuisine. Phonheuang Cafe # Une fois arrivé, j’ai eu l’occasion de découvrir la cuisine laotienne, connue pour sa fraicheur et l’abondance des ses arômes et épices exotiques. Situé dans les ruelles de la vieille ville, ce petit restaurant d’angle propose une gamme de plats locaux à des prix raisonnables. On peux bien y manger à partir de 17 000 Kip (2 US $), c’est l’un des restos le moins cher et pour moi un des meilleurs de Luang Prabang. Il est ouvert de 9h30 à 21h. La nourriture y est fraîche, délicieuse…

  • Les Nouilles à Luang Prabang

    A Luang Prabang, le riz gluant et les nouilles sont les aliments de base de la nourriture laotienne. Fraîches ou sèches, larges et plates ou fines et rondes, matin, midi ou soir, les nouilles sont consommées en tant que repas ou en accompagnement. La grande majorité sont fabriqués à partir de riz. A Luang Prabang on mange des nouilles a toutes “les sauces“. Le plus souvent en Soupes “Pho” ou également en salades froides, mélangés avec une vinaigrette et beaucoup d’herbes. La cuisine de Luang Prabang a été influencé par les pays voisins, principalement la Thaïlande, la Chine et le Vietnam. Il existe toute fois des différences, contrairement à la cuisine thaïlandaise, le lait…

  • Manger à Cat Ba

    Le choix des restos ne manque pas a Cat Ba mais quand il y a trop de choix on ne sais plus où aller. Le boulevard principal de la plage est parsemé de restaurants. Comme d’habitude, nous comparions les restaurants et examinions attentivement les prix, car je voulais éviter les pièges à touristes. On peux manger pour 50 000 dongs (2€) ou pour 200 000 dongs voire plus. Heureusement, il existe des endroits abordables et authentiques, même dans la rue principale. On ne va pas se régaler en mangeant des fruits de mer, on va manger léger et végétarien, les fruits de mer ce sera pour le soir. On ira au Yummy Restaurant, petit…

  • Cuisine vietnamienne

    Si je vous dis : “Bo bún” , “Pho” ou encore “bánh mi” .. ces noms de plats ne vous sont sûrement pas inconnus. Ils rappellent à de nombreux occidentaux de bons plats vietnamien. Avec une grande façade maritime et 3 pays frontaliers le Vietnam à suscité de multiples influences culinaires. La colonisation du Vietnam par les Français a également contribué à étoffer sa cuisine… Ce sont les colons qui ont introduit le café, la baguette de pain indissociable des bánh mi, le bœuf, la pomme de terre, le potiron, les haricots verts ou encore les chayotes. Ces produits font aujourd’hui partie intégrante de la culture alimentaire vietnamienne Les spécialités vietnamiennes sont très différentes selon…

  • Resto bof bof et super

    Cricri, n’ayant pas retrouver ses fameuses chocolatines et son petit café noir bien chaud au petit déjeuner, avait fait une liste de soit disant super resto super bien noté sur TripAdvisor. Moi j’avais choisi un petit resto à l’angle de la rue des “grands restos Bof bof” Ce petit resto, va souvent nous revoir ! (tout les midi, et dans la journée pour un simple café. Sur les 4 restos choisi par Cricri, par chance, nous n’en avons visité que 2. Oui, car à chaque fois, on n’a pas désiré si attarder. Une fois le premier plats semi avalé, Because : le bruit, l’ambiance, le personnel … Moi je dirais…

  • Ou manger et boire un coffee à Hoi An?

    Avec un nombre incalculable de restaurants à Hoi An, il est tres difficile de s’y retrouver. A Hoi An on a le choix. On peu manger dans des restos traditionnelles, avec des plats traditionnels vietnamiens ** Le Cao Lau ( Uniquement vendu à Hoi An ), le Banh Bao Vac ( whites roses ), le Banh Xeo et le Pho**, la cuisine vietnamienne est riche en saveurs. On peu trouver d’excellents restaurants occidentaux On peu manger pour pas cher, il vous suffit d’aller à côté du Pont Japonais vous y retrouverez les fameux street food traditionnelles. Ici, les prix sont bas et on peut essayer le Cao Lao, spécialité de Hoi…

  • Les fruits par pays

    Les fruits vietnamiens

    Étant situé géographiquement dans la zone tropicale, le Vietnam est vraiment un paradis pour les fruits. En arrivant au Vietnam, on est émerveillé par le nombre de fruits colorés vendus à des prix très raisonnable dans toutes les rues et tous les marchés. Le Sud-Vietnam est le plus grand grenier à fruits de tout le pays, car le climat y est chaud. Il existe même des circuits organisés pour visiter les vergers. À l’approche de l’été, le festival annuel des fruits se tient à Ho Chi Minh-Ville et attire des millions de visiteurs, locaux et étrangers. Les fruits tropicaux sont souvent très nutritifs et constituent une riche source de glucides, de vitamines (en particulier A…