• Départ Luang Prabang arrivé Chiang Mai

    C’est le départ, direction Thaïlande, J’ai bien aimé le Laos, le Laos est un pays magnifique et pittoresque qui passe souvent inaperçu au profit de la Thaïlande, du Vietnam  et du Cambodge. Pourquoi, j’ai aimé le Laos je l’ai aimé car ici, les réminiscences coloniales donnent un aspect particulier à ce petit paradis du sud-est asiatique. Je l’ai aimé pour son accueil chaleureux, sa sérénité immuable, son quotidien rythmé par les traditions bouddhistes, son doux parfum d’exotisme, sa culture Je l’ai aimé car ce pays m’a intrigué par ses mystères, sa sérénité, son authenticité, ses tribus et ses paysages Je l’ai aimé car les Laotiens sont d’une gentillesse inouïe, ils sont doux, souriant…

  • Kaipen – Les mauvaises herbes de la rivière

    Lors de mon voyage au Laos, j’ai découvert une spécialité locale qui s’appelle le Kai Paen. On peu le voir sur toutes les cartes des resto de Luang Prabang. L’ingrédient principal de ce plat, est incroyable.  Le kaipen – également orthographié khaiphaen ou khai pene – est fabriqué à partir de l’ herbe récoltée dans le Mékong et d’autres rivières du nord du Laos. A Luang Prabang, les habitants récoltent des algues dans le Mékong De décembre à mai, lorsque les niveaux d’eau baissent pendant la saison sèche.Femmes et les enfants se frayent un chemin dans la rivière et récoltent les longs brins d’algues vertes poussant sur les rochers et le…

  • Khao Poon, la nouille du Laos

    Au Laos il y a de nombreuse variété de nouilles, mais ce que pho est au Vietnam, le khao Poon l’est au Laos. Le khao poun, parfois orthographié khao poon, khao pun ou kapoon, est une soupe de vermicelles de riz épicée qui est également connue sous le nom de Lao laksa. Cette soupe est très populaire au Laos. C’est une soupe traditionnelle, elle est particulièrement servie à tous les mariages et autres cérémonies. Cette soupe se compose de poulet, poisson ou porc, soit haché, soit effiloché, qui est agrémenté d’ingrédients tels que les feuilles de combava, galanga, ail, échalotes, piments et perilla. Ses ingrédients peuvent être ajoutés individuellement à la soupe. Il existe différentes versions de khao poon, tels…

  • La fondue LAO

    Nous avons testé la fondue lao dans un restaurant dont c’était la spécialité. Nous commandons une fondue lao, sans trop savoir de quoi il s’agit, ni comment cela se mange…Sur le centre de la table il y a un trou qui permet d’accueillir un récipient contenant des bonnes braises bien chaudes, par dessus on pose une sorte de grille en métal en forme de chapeau à trous. Il faut mettre un morceau de la couenne de porc au sommet du chapeau (la graisse dégouline ainsi et la viande ne colle pas durant la cuisson), puis on verse le bouillon sur le pourtour et on est prêts pour faire griller les…

  • Ferme à papillons de Kuang Si Falls

    Les forêts autour des  cascade Kuang Si  ont toujours attiré un grand nombre de papillons. En 2014 un couple néerlandais Ineke et Olaf, on ouvert un parc de papillons à Kuang Si. Il est situé à 300 mètres de la porte d’entrée et du parking de  Kuang Si . On ne peu pas louper l’entrée, affichage, drapeaux et panneaux l’indiquent.   Cette ferme aux papillons accueille entre 1 000 et 1 300 spécimens appartenant à plus de 50 espèces locales. Les alentours de la serre ont été aménagés en jardin botanique avec des essences de tout le pays, orchidées, bambous, fougères et cactées, le long d’une petite rivière venue des chutes de Kuang Si. Piscine naturelle pour se baigner à l’entrée.…

  • Les restos de Luang Prabang

    Habituellement reconnue pour son atmosphère paisible et ses monastères Luang Prabang est de plus en plus réputée pour sa savoureuse cuisine. Phonheuang Cafe # Une fois arrivé, j’ai eu l’occasion de découvrir la cuisine laotienne, connue pour sa fraicheur et l’abondance des ses arômes et épices exotiques. Situé dans les ruelles de la vieille ville, ce petit restaurant d’angle propose une gamme de plats locaux à des prix raisonnables. On peux bien y manger à partir de 17 000 Kip (2 US $), c’est l’un des restos le moins cher et pour moi un des meilleurs de Luang Prabang. Il est ouvert de 9h30 à 21h. La nourriture y est fraîche, délicieuse…

  • Les cascades de Kuang Si

    Situées à une trentaine de kilomètres de Luang Prabang, “Les cascades de Kuang Si” sont un vrai petit paradis. Elles sont accessibles en Tuktuk (ou minivan) en 45 minutes. La route pour vous y rendre est tout simplement somptueuse et les paysages luxuriants vous entourant, se déclinent en un camaïeu de vert, à travers de jolis paysages ruraux, nous arrivons aux portes du village de Kuang Si. A l’entrée du petit village, on trouve également une ferme à papillons, projet ouvert depuis janvier 2014. Le village en tant que tel s’est malheureusement transformé en un grand centre commercial attrapé-touristes. Après avoir acquitté du droit d’entrée au parc national. Dans cet environnement paisible,…

  • Les marchés de Luang Prabang

    Deux marchés quotidiens animent le centre ville de Luang Prabang. Tous les matins, à partir de 5h, le marché de produits frais, nous offre une grande variété de légumes, de viande, de piments, de crevettes séchées, de grenouilles vivantes et de produits locaux. Tous les soirs de 17h00 à 21h30 le marché de nuit.Le marché de nuit “ouvre ses portes” tous les jours aux alentours de 17 heures en plein centre-ville (en face de l’ancien palais royal).Prévu pour ne durer que quelques semaines, ce marché s’est installé en décembre 2002, à la veille du Noël occidental ; quelques Hmongs et autres artisans de la région ont proposé leurs produits, en bons…

  • Les Nouilles à Luang Prabang

    A Luang Prabang, le riz gluant et les nouilles sont les aliments de base de la nourriture laotienne. Fraîches ou sèches, larges et plates ou fines et rondes, matin, midi ou soir, les nouilles sont consommées en tant que repas ou en accompagnement. La grande majorité sont fabriqués à partir de riz. A Luang Prabang on mange des nouilles a toutes “les sauces“. Le plus souvent en Soupes “Pho” ou également en salades froides, mélangés avec une vinaigrette et beaucoup d’herbes. La cuisine de Luang Prabang a été influencé par les pays voisins, principalement la Thaïlande, la Chine et le Vietnam. Il existe toute fois des différences, contrairement à la cuisine thaïlandaise, le lait…

  • Les temples de Luang Prabang

    La ville de Luang Prabang, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, abrite de nombreux temples historiques.  En 1887, l’armée du drapeau noir, une armée de mercenaires de Chine a détruit et pillé la ville.  Presque tous les temples ont été détruits, de nombreuses anciennes statues de Bouddha volées ou détruites.  Seuls quelques monastères ont survécu aux attaques, notamment le Wat Xieng Thong et le Wat Mai . Le Wat Phon Pao Ce temple excentré se trouve tout au sud de Luang Prabang. Il est visible depuis les hauteurs du mont Phousi. Sa dorure ne passe pas inaperçu dans la ville. Ce sont apparemment des femmes qui entretiennent et gèrent ce temple original. Sa…

  • Le rituel du Tak Bat à Luang Prabang

    Chaque matin, à 6 heures pile, la ville de Luang Prabang s’éveille en douceur, avec une procession de tous les moines de la ville, qui viennent chercher leur nourriture de la journée auprès des habitants. C’est un moment unique, fort en émotion, et extrêmement sacré pour les locaux. La tradition bouddhique dans toute sa splendeur Dans la religion bouddhiste, les moines sont dénués de tout contact avec l’argent et l’extérieur ; ils marchent pied nu, n’ont pas d’accès à la technologie, n’ont pas le droit de gagner de l’argent et se nourrissent grâce à l’aumône des habitants du village. Ainsi, chaque jour, les moines se déplacent en ville, avec un grand bol…

  • Haw Pha Bang Temple royal

    Le Haw Pha Bang, l’un des plus beaux monuments de Luang Prabang, se trouve sur le site du Royal Palace Museum. Un temple très orné, le Haw Pha Bang qui se traduit par «temple royal» est également connu sous le nom de Wat Ho Pha Bang. Il a été construit pour abriter l’image de Bouddha la plus sacrée du Laos. Bien que le temple semble vieux au premier abord, il s’agit d’une structure relativement récente achevée en 2006, construite dans le style traditionnel du Laos. La construction du temple a commencé en 1963. Les travaux ont été interrompus lorsque le parti communiste Pathet Lao a pris le pouvoir et repris dans les années…

  • Ban Xang Hai

    A Ban Xang Hai village situé en amont de Luang Prabang est appelé le village du whisky. “Lao Lao“Le nom, le premier mot «lao» signifie «alcool». Le second «lao» est prononcé sur un ton différent. il fait référence au pays Le village est situé à 20 kilomètres de Luang Prabang sur les rives du Mékong,(une heure et demie) On peu assister a la fabrication du lao-Lao, whisky de riz bien-aimé des habitants du Laos. En seconde position la BeerLao (bières de Vientiane)Une visite est généralement incluse dans les excursions en bateau à la grotte de Pak Ou. Dommage que le village soit très touristique, mais on peu si poser le temps d’une dégustation.…

  • Temple Wat Aham, Luang Prabang

    Le temple Wat Aham, Luang Prabang, Laos signifie “Le monastère du coeur épanoui”. Bordant le Wat Visoun, ce temple était une place pour la médiation et rencontres entre la culture spirituelle et la pratique bouddhiste. La date de construction du temple fait débat. On sait qu’il y avait un wat sur ​​le site avant que le roi Manthatourath (1817-1836) ne décide de construire le nouveau temple en 1818 (mais certains suggèrent 1822 ou 1823). Deux tigres de stuc stylisés gardent l’entrée de la pagode, tandis que des statues de gardiens du temple Ravana et Hanuman (figures centrales de l’épopée indienne du Ramayana et de son équivalent laotien, le Phalak Phalam) se tiennent aux coins de…

  • Le pont de bambou à Luang Prabang

    Bamboo Bridge Pour aller dans les villages de l’autre côté de la rive. On doit emprunter un des ponts en bambou, pour passer au dessus de la rivière Nam Khan, affluent du Mékong. Ses ponts sont construit en saison sèche par les habitants et détruits à la crue par les eaux. Le reste de l’année, la traversée se fait en bateau. Nous voilà donc devant le fameux Bamboo Bridge. On descend les escaliers, on s’acquitte des droits de passage, et on s’engage prudemment sur le pont. Le pont n’est pas tres stable, il craque sous nos pieds, c’est marrant de le traverser finalement le pont en bambous est bien plus solides…

  • Vieux pont, Luang Prabang

    Le «vieux pont», comme on l’appelle localement, enjambe la rivière Nam Khan affluent du Mekong. Il fait 250 mètres de long et 25 mètres. On pourrait l’appeler : le “pont de la mort”. Lorsque vous traversez le pont par le chemin piétonnier, frisson garanti. De temps en temps, une vue dégagée entre les planches, vous donne une vue directe de la rivière. Construit dans les années 1920, il permit aux autorités coloniales de renforcer l’infrastructure de Luang Prabang afin de tenter d’améliorer les liens commerciaux entre l’intérieur du pays largement inaccessible et la colonie française plus développée du Vietnam voisin, il est en métal et en bois, e n’est pas une…

  • Le Riverview Park

    Un parc surplombant l’endroit où deux rivières se rencontrent, l’une se nourrissant de l’autre et se distinguant par leur couleur.  Le puissant et furieux Mékong d’un brun boueux et la riviere Nam Khan, au mouvement lent et d’une teinte plus foncée. Ce parc est une oasis de verdure avec une vue assez spectaculaire.  La vue est au confluent du Mékong et du Nam Khan et varie en fonction de la saison et de la quantité de pluie. C’est une occasion de photo à ne pas manquer. Plus d’infos Le Mekong et Nam Khan River, bras de Luang Prabang Il arrive que l’on peu entendre la musique du temple “Wat Pak Khan Khammungkhun”.…

  • Temple Wat Visoun, Luang Prabang

    Le Wat Visoun est le plus vieux temple de Luang Prabang. Le temple, également connu sous le nom de Wat Wisunalat ou bien Wat Visounnarat, a été fondé en 1512. Le temple abrite une importante collection d’anciennes statues du Bouddha. Le temple fut brûlé en 1887 lorsque Luang Prabang fut en grande partie détruite et pillée par un groupe de miliciens chinois. Il fut reconstruit en 1898 Le Wat Visoun est construit en brique, c’est une architecture assez simple avec un toit à deux niveaux. Les extrémités du toit sont ornés de Naga, tandis qu’au centre du toit se trouve une “Dok So Fa”, composée de mini stûpa. Les portes en…

  • Stupa That Makmo, Luang Prabang

    Le That Makmo, qui signifie “Stupa de la pastèque” en raison de sa forme, porte en fait un autre nom, qui est le That Pathom, “Stupa du grand lotus“. Le Lotus fait allusion à la pureté, tandis que la courge fait référence à la légende de la création du peuple Lao. Il fut érigé en 1504 ou 1514 dans l’enceinte du Wat Visoun. Lors de sa construction, des centaines de petites statues de Bouddha façonnées dans des métaux précieux ainsi que du cristal furent placées à l’intérieur. Il fut en parti détruit et vidé, de ses statues en 1887, celles qui furent miraculeusement préservées sont maintenant exposées dans le Musée du Palais…

  • Luang Prabang

    Luang Prabang, c’est l’Asie du Sud-Est comme je l’aime. La vieille ville de Luang Prabang, est bordée par le Mékong et la rivière Nam Khan : paysage magique à toute heure de la journée, avec une mention spéciale en fin de journée, le couché de soleil. Entre les deux cours d’eau parcourus de bateaux, nous avons beaucoup déambulé et admiré ses temples, ses maisons en bois, ses belles demeures coloniales, …. Depuis l’extension de son aéroport en 2011 Luang Prabang est devenu un haut lieu touristique. Jusque-là, il n’y avait que 2 solutions pour si rendre, de nombreuses heures de bus, par des routes de montagne sinueuses, ou en bateaux durant…

  • Le Mekong et Nam Khan River, bras de Luang Prabang

    La ville de Luang Prabang au Laos, est bordée d’un coté par le Mekong et de l’autre par la rivière Nam Khan. Formant comme une presqu’île, toute la ville de Luang Prabang semble ainsi s’écouler au rythme de ces courants qui l’entourent. Du côté de la rivière “Mékong” on assiste à un ballet incessant de bateaux traditionnels. Se qui donne à la ville un certain charme. Sur les berges, plusieurs grands escaliers descendent au niveau de l’eau. Depuis les hauteurs de la ville ou au bord du fleuve, on aperçoit de l’autre côté des villages et le toit des temples comme le Wat Long Koon, Wat Jom Phet ou le Wat Chomphet. La Nam Khan River. Chaque année, des ponts…

  • Le Wat Xieng Thong

    Vat Xieng Thong ou Wat Xieng Thong (=monastère de la cité d’or) Le Wat Xieng Thong se trouve à la pointe de la péninsule de Luang Prabang, sur les rives du Mékong. Ce temple est  le plus vieux de la ville, il a été construit en 1559 par le Roi Setthathirath., il possède le statut de temple royal. Il s’agit du plus important et plus somptueux temple de la cité royale. C’est un ensemble de plus de 15 structures incluent des chapelles, des églises, des salles de l’ordination et stupas. Le temple possède deux entrées: L’entrée 1 à l’extrémité de la route “kounxoau Road”. Avec drapeaux du Laos et du Parti. L’entrée 2 depuis…

  • Départ Vientiane vers Luang Prabang

    Le 10/3 Prendre Taxi pour aller aéroport VIENTIANE (LAOS) vers LUANG PRABANG (LAOS) Bagage soute en + a l’aéroport Prendre Taxi pour aller à l’hôtel Hotel Luang Prabang : Soutikone 1 Guesthouse *(2 nuits 10/3 et 11/3) (1 km du centre) Ban Xiengmouane, Luang Prabang    Chambre Triple avec Balcon Café dans le hall Langue parlée : Anglais – Nettoyage à sec – Service repassage/laverie – Change 33€/2pers  Réservé/à payer à l’arrivée  Navette aéroport & Loc. de vélos (en supplément) Le musée du palais royal à 300m de l’hôtel A voir 10/3 Night Market  TOP (en face de l’ancien palais royal)  (900m à pied) 10/3

  • La Fête de That Luang au Laos

    Chaque année, à la première pleine lune du mois de novembre, on célèbre dans tous le Laos la fête des stupas, qui sont des monuments funéraires bouddhistes. Cette fête est particulièrement importante au à Vientiane, capitale du Laos, Cette fête est particulièrement importante à Vientiane, capitale du Laos, elle se déroule au temple de Pha That Luang. La fête religieuse dure trois jours mais les festivités sont prolongées d’une semaine qui sera plus relâchée  avec des jeux, des feux d’artifices,… Ces trois jours de cérémonies religieuses sont nommés  la Boun Namatsakane Pha That Luang (Hommage et dévotion au grand stûpa).  Des milliers de fidèles et de moines bouddhistes affluent à la capitale et se…