• Muang Boran, l’ancienne cité du royaume de Siam

    Le parc Ancient City (Muang Boran) regroupe en un seul lieu, des reproductions des plus beaux monuments de Thaïlande ainsi que des villages typiques, marché flottant, temples, palais… Ancient City (Muang Boran) est situé dans la province de Samut Prakan, à 30 km au sud de Bangkok et à 1 heure de route en taxi. Le projet a été initié sur une idée de l’homme d’affaires thaïlandais Lek Viriyaphant, qui est aussi l’initiateur de la construction du Sanctuaire de la vérité à Pattaya. Ce parc vous permet de visiter le royaume du nord au sud en une journée, il présente des reproductions des plus beaux monuments anciens du pays, classés par régions, sur un…

  • Wat Yannawa

    Découvert au “hasard” d’une balade dans le quartier de Sathorn (prés du Sathon pier),cet imposant temple,visiblement très vénéré,offre,comme d’habitude,des éléments décoratifs différents d’autres temples,qui peuvent ravir les amateurs. Un ancien temple bouddhiste (wat) datant de l’ère Ayutthaya. Il a d’abord été nommé “Wat Kok Khwai”. À l’époque Thonburi, le temple était considéré comme un temple royal de troisième classe, son nom changeant en “Wat Kok Krabue”. Sous le règne du roi Rama III, le temple a été rénové. La chediya ou pagode a ensuite été remplacée par le temple chinois en béton en forme de jonque du XIXe siècle, rarement vu en Thaïlande ces jours-ci. Le nom du temple a…

  • Parc national de Phnom Kulen

    En plein milieu de la jungle Le National Park est situé, à environ 50 km au nord-est du centre-ville de Siem Reap. On a du louer un 4X4 avec chauffeur pour y aller 60$, il faut compter une bonne heure et demi avant d’arriver. Sur la route, on est repasse devant certain temple, à proximité le Banteay Srei, en pierre rose. Le droit d’entrée est de 20$ par adulte. Je trouve cela un peu cher, le site n’est pas entretenu, c’est bien dommage. Le parcours offre une vue imprenable sur la forêt en contrebas parsemée de collines et vallons. La faune et la flore y sont très présents. L’attraction principale est la rivière et ses…

  • Angkor Wat

    Angkor Wat sous la pluie La meilleure façon de commencer la visite avec le temple le plus célèbre de tous. On sait levé tôt (4h30) pour voir lever du soleil à Angkor Vat, mais on a vu que l’orage Nous ne verrons donc pas le levé du soleil, mais le levé de l’orage. Tout compte fait Angkor Wat sous la pluie sa son charme aussi, c’est mystique. Il aura fallu trente sept ans pour construire Angkor Wat. Angkor Wat regroupe plusieurs structures et deux bassins à l’entrée. Il y a des couloirs et des galeries partout dans le temple principal, des statues, des bas-reliefs qui sont restés en bon état, malgré le…

  • Une rencontre extrordinaire

    Fabrication traditionnelle des bols à aumônes Au cœur de Bangkok, quelques familles fabriquent encore de manière artisanale des bols à aumônes utilisés par les moines bouddhistes. Le destin ou la chance nous a permis à quelques encablures du fleuve Chao Praya, de voir des artisans affairés à réaliser ces objets sacrés, un métier artisanal qui résiste à l’industrialisation. Le bol fait parti d’un rituel, les moines dans leur robe couleur safran collectent au petit matin les aumônes grâce à leur bol (le “baat” en thaïlandais) qui fait partie de la vie quotidienne en Thaïlande et au Laos. Mais on ne savait pas, que la plupart des bols que les moines…

  • Sanctuaire Chao Zhou Shi Kong

    Une vrai recherche, il se trouve au fond d’une rue étroite. Il  existe  avant d’y arriver, une vieille  maison qui était un lieu de stockage pour le charbon de bois de palétuvier qui était jadis transporté par bateau depuis la province de  Phetchaburi. Le sanctuaire est rouge vif le toit est constitué de tuiles patinées, il est surmonté de dragons protecteurs est  également. Il y a sûrement quelques dizaines d’années , les enfants des environs  avaient accès au fleuve par des marches et devaient se baigner sous la bienveillance de voisins dans la Chao Phraya qui était ,on l’imagine bien, plus propre que de nos jours. Le quai servait aussi à…

  • Sanctuaire le Rong Kuak Shrine

    Traduit Sanctuaire du fer à chevalQue vraiment dire de se temple, il est assez vétuste, pas entretenu, et aucune manifestation le jour du festival vegetarien. L’intérieur du sanctuaire présente des sculptures et des peintures murales pourtant attrayantes, la statue de Hon Wong Kung est positionné au centre. De chaque côté, il y a d’autres divinités chinoises. Il paraît qu’il y a une cérémonie annuelle à l’anniversaire de Cai Sen (le dieu de la richesse et de la fortune). Cela se produit le 12ème jour du 9ème mois de l’annéée lunaire chinoise. Normalement, c’est vers la fin octobre. Search

  • Manoir So Heng Tai

    Découvrir le manoir Sol Heng Tai, vieux de 200 ans, c’était comme découvrir un trésor caché. Le trouver à été un défi car l’entrée est cachée au fond d’un dédale de ruelles très étroites. Après être passé plusieurs fois dans le quartier à la recherche de peinture murale Street Art, sans nous en rendre compte. Maintenant on connaît, il faut suivre la rue Soi Wanit 2, rue du district Talad Noi, et de rechercher une voie appelée  Soi Duang Tawan  ensuite on trouve des panneaux indiquant “River View Guesthouse” . Marchez jusqu’à trouver un énorme arbre spirituel, tournez à gauche et passez devant la Fiat orange abandonnée et suivez la petite ruelle jusqu’à…

  • Wat Phnom

    Mise à jour le 27 octobre 2019 La statue devant l’horloge change chaque année. L’an passé année du chien cette année le cochon.Photos bas de page. “Temple des montagnes” ou “pagode des montagnes” est un temple bouddhiste (wat) situé à Phnom Penh, au Cambodge. L’entrée au temple coûte $1, décoré de fresques et de bouddhas, de nombreux locaux et croyants y viennent pour prier. Le tour du temple est rapide et agréable, prenant par la même occasion une bonne bouffée d’oxygène et d’air frais. Pour y accéder a la plateforme principale, on emprunte un spectaculaire escalier gardé de chaque côté par deux grands nâgas (le serpent mythologique) Une fois arrivé en…

  • Les temples d’Angkor.

    Je l’attendais, et ce jour est enfin arrivé ! Nous visitons Cricri et moi, les temples Angkor pour la première fois. Même si le site est réputé pour son tourisme de masse, impossible de passer lors d’un voyage au Cambodge à côté de ce site énigmatique et fabuleux. Si vous souhaitez vous prendre pour Indiana Jones ou Tomb Raider au milieu de vieilles pierres, c’est le lieux idéal ! Allez, voici l’essentiel pour prévoir son voyage et visiter les temples d’Angkor. Même si c’est clairement une destination touristique par excellence, cela reste une très belle découverte à mon goût. C’est un site qui fascine en Asie, au même titre que…

  • Les Temples de bangkok

    Il y a plus de 400 wats (ou temples) disséminés dans tout Bangkok mais tout le monde se précipite vers les plus célèbres. Du temple bouddhiste, chinois ou indouiste, certains temples méritent d’être visités. Du célèbre temple David Beckham (oui, il existe vraiment), l’un avalé par un arbre géant et même celui utilisé pour des exécutions!

  • Les Temples insolites de Bangkok

    Bangkok abrite certains temples hors du commun. Ils sont issus de cultures différentes, certains reprenant le style khmer et d’autres rompant tout à fait avec les traditions en utilisant des matériaux inédits comme… des bouteilles de bières ! Une chose est sûre : les férus d’histoire de l’art et de spiritualité ne seront pas déçus par la Thaïlande. Du célèbre temple David Beckham (oui, il existe vraiment), l’un avalé par un arbre géant et même celui utilisé pour des exécutions! Les Temples les plus mysterieux de Bangkok. 01. Wat Chakkrawat (Temple des Crocodiles) Le temple des crocodiles Wat Chakrawatrachawat Woramahawihan ou Wat Sam Pleum ou tout simplement Crocodile Temple – est…

  • Statues de yoga thaïlandais dans le temple du Bouddha couché

    Lorsque vous vous rendez au temple Wat Pho de Bangkok (également appelé temple du Bouddha couché), vous pouvez voir ces statues en pierre. En réalité, ils décrivent différentes positions du yoga thaïlandais – une version modifiée du yoga indien. Ce type de yoga était pratiqué par des ermites qui passaient leur temps à méditer et qui pratiquaient souvent la phytothérapie. Ils consacraient leur vie à la pratique spirituelle. Les ermites s’appelaient «Ruessi Datton» et sont toujours très respectés par les praticiens du massage thaïlandais traditionnel. Je vous garanti que le massage thaï est un pur moment de bonheur, offrant un concentré de vitalité et de relaxation. Extrêmement complet, le massage thaïlandais conjugue…

  • Wat Pho : le bouddha couché

    Après la visite du Palais Royal, nous nous dirigeons vers le temple du Bouddha couché. Cricri est épuisé, rt il pense écourter la visite, il fait très chaud 40° et il est le début d’après midi et le lieu et plein de touristes. L’architecture du temple est très similaire à celle du Grand Palais, en fait, le Wat Pho est un ensemble bâtiment. Un temple abrite le Bouddha couché des cloîtres  qui abrite une grande collection de statues de Bouddha, d’autres viharns, donc un qui abrite un bouddha debout, et l‘Ubosot, la chapelle d’ordination.C’est aussi le berceau du massage thaï traditionnel.Il abrite d’ailleurs une école de massage et de médecine…

  • Le Temple du Bouddha d’Émeraude

    Le Temple du Bouddha d’Émeraude, ou Wat Phra Si Rattana Satsadaram, plus connu sous le nom de «Wat Phra Kaeo», (ou Wat Phra Kaew), est sans aucun doute l’un des lieux les plus sacrés de Bangkok et de Thaïlande. Ce temple abrite une statue de Bouddha (en jadéite vert foncé) qui mesure 70 centimètres environ. Le complexe du temple se compose uniquement d’une zone de Phutthawat (zone dédiée à Bouddha), il n’y a donc pas de logement pour les moines. Ce n’est pas la 1ere fois que je vous parle d’un temple qui a abrité le Bouddha d’émeraude qui n’est pas en émeraude mais en Jadéite (bas de page explication sur la…

  • Wat Arun : le temple de l’aube

    Le Wat Arun est un magnifique Temple bouddhiste posé sur les bords du fleuve Chao Phraya, Le Wat Arun doit son nom au dieu de la mythologie Indou : Aruna, symbole de l’aurore. Il est situé dans le quartier de Bangkok Yai (le grand Bangkok), sur la rive droite du fleuve Chao Phraya. Le temple comprend un Prang central d’une hauteur de 82 m, incrusté de porcelaine colorée et entouré de 4 petits Prangs. Ce temple bouddhiste est une représentation architecturale du Mont Meru, le centre du monde dans la cosmologie bouddhiste. Dans la mythologie du bouddhisme, le mont Meru est un lieu qui représente simultanément le centre de l’univers et l’unicité de l’esprit recherché par les adeptes. A…

  • Grotte de Chiang Dao

    Les grottes de Chiang Dao sont constituees d’environ 100 grottes. Un réseau qui avoisine les 12km de galeries. Elles se situent dans le parc national de Pha Daeng (anciennement connu sous le nom de Parc national de Chiang Dao), à 75 km au nord de Chiang Mai et sont facilement accessibles en voiture.  La montagne Chiang Dao est la troisième plus haute montagne de Thaïlande, suivant les dires, ses itinéraires de randonnée sont les plus impressionnants du pays avec des vues magnifiques (en espérant que ce n’est pas comme les grottes !!) Les grottes sont l’une des principales attractions de la province de Chiang Mai. On ne peux les visiter…

  • Les temples de Chiang Mai

    Chiang Mai n’est pas exactement à court d’un temple ou deux. Il y a plus de 300 «wats» dispersés dans la ville et la campagne environnante – aucune autre province de la Thaïlande n’en abrite plus. Outre les temples les plus célèbres (Wat Phrathat Doi Suthep, Wat Phra Singh et Wat Chedi Luang), Chiang Mai regorge de divers édifices plus ou moins spectaculaires qui ont tous en commun une beauté raffinée. Il semble donc difficile de tous les visiter en un seul voyage. Sans forcément préparer de circuit, en se baladant au hasard, on tombe facilement et obligatoirement sur un temple. Voici une carte qui recense en plus une bonne partie des temples à visiter…

  • Autres Temples de Bangkok

    1. Wat Prayoon Ce temple est célèbre à Bangkok pour ses tortues. Et oui, le temple est au milieu d’un lac, il est donc possible de donner à manger aux tortues. Ce temple est également entouré par une enceinte rouge vif. Cela lui assurait une sorte de protection contre la montée des eaux et contre d’éventuels intrus. A noter que juste à côté du Wat Prayoon se trouve Khao Mo, un petit jardin aménagé très intéressant avec un petit étang au milieu duquel se trouver une montagne miniature et à son somment un temple miniature. Mais il y a d’autres répliques miniatures à découvrir 2. Wat Benchama Bophit Ce temple de marbre…

  • Les Temples les plus célèbres de Bangkok

    Les Temples les plus célèbres La religion et plus particulièrement le bouddhisme fait partie intégrante de la vie des thaïlandais. Des vendeurs d’amulettes, aux autels protecteurs en passant par les pagodes dorées, tout en Thaïlande vous rappelle la présence de Bouddha. Dans la capitale, la ferveur religieuse est intense. Parmi tous ses édifices religieux, voici ma sélection de quelques temples incontournables à visiter sur Bangkok Wat Arun, le temple de l’Aube On appelle ce lieu le temple de l’aube, sans doute parce qu’il est situé dans l’axe du soleil. En haut de ses marches escarpées, on peu admirer Bangkok et ses toits colorés, et bien meme qu’il soit connu comme le Temple de l’Aurore, il est…

  • Les temples de Luang Prabang

    La ville de Luang Prabang, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, abrite de nombreux temples historiques.  En 1887, l’armée du drapeau noir, une armée de mercenaires de Chine a détruit et pillé la ville.  Presque tous les temples ont été détruits, de nombreuses anciennes statues de Bouddha volées ou détruites.  Seuls quelques monastères ont survécu aux attaques, notamment le Wat Xieng Thong et le Wat Mai . Haw Pha Bang Plus récemment construit Haw Pha Bang est situé sur les terrains du Musée du Palais Royal, il a été construit pour recevoir la statue du Bouddha Phra Bang  afin d’y être consacré. Plus d’infos Wat Tham Phousi Au sommet de la colline de Phousi…

  • Le rituel du Tak Bat à Luang Prabang

    Chaque matin, à 6 heures pile, la ville de Luang Prabang s’éveille en douceur, avec une procession de tous les moines de la ville, qui viennent chercher leur nourriture de la journée auprès des habitants. C’est un moment unique, fort en émotion, et extrêmement sacré pour les locaux. La tradition bouddhique dans toute sa splendeur Dans la religion bouddhiste, les moines sont dénués de tout contact avec l’argent et l’extérieur ; ils marchent pied nu, n’ont pas d’accès à la technologie, n’ont pas le droit de gagner de l’argent et se nourrissent grâce à l’aumône des habitants du village. Ainsi, chaque jour, les moines se déplacent en ville, avec un grand bol…

  • Haw Pha Bang Temple royal

    Le Haw Pha Bang, l’un des plus beaux monuments de Luang Prabang, se trouve sur le site du Royal Palace Museum. Un temple très orné, le Haw Pha Bang qui se traduit par «temple royal» est également connu sous le nom de Wat Ho Pha Bang. Il a été construit pour abriter l’image de Bouddha la plus sacrée du Laos. Bien que le temple semble vieux au premier abord, il s’agit d’une structure relativement récente achevée en 2006, construite dans le style traditionnel du Laos. La construction du temple a commencé en 1963. Les travaux ont été interrompus lorsque le parti communiste Pathet Lao a pris le pouvoir et repris dans les années…

  • Temple Wat Aham, Luang Prabang

    Le temple Wat Aham, Luang Prabang, Laos signifie “Le monastère du coeur épanoui”. Bordant le Wat Visoun, ce temple était une place pour la médiation et rencontres entre la culture spirituelle et la pratique bouddhiste. La date de construction du temple fait débat. On sait qu’il y avait un wat sur ​​le site avant que le roi Manthatourath (1817-1836) ne décide de construire le nouveau temple en 1818 (mais certains suggèrent 1822 ou 1823). Deux tigres de stuc stylisés gardent l’entrée de la pagode, tandis que des statues de gardiens du temple Ravana et Hanuman (figures centrales de l’épopée indienne du Ramayana et de son équivalent laotien, le Phalak Phalam) se tiennent aux coins de…

  • Temple Wat Visoun, Luang Prabang

    Le Wat Visoun est le plus vieux temple de Luang Prabang. Le temple, également connu sous le nom de Wat Wisunalat ou bien Wat Visounnarat, a été fondé en 1512. Le temple abrite une importante collection d’anciennes statues du Bouddha. Le temple fut brûlé en 1887 lorsque Luang Prabang fut en grande partie détruite et pillée par un groupe de miliciens chinois. Il fut reconstruit en 1898 Le Wat Visoun est construit en brique, c’est une architecture assez simple avec un toit à deux niveaux. Les extrémités du toit sont ornés de Naga, tandis qu’au centre du toit se trouve une “Dok So Fa”, composée de mini stûpa. Les portes en…

  • Stupa That Makmo, Luang Prabang

    Le That Makmo, qui signifie “Stupa de la pastèque” en raison de sa forme, porte en fait un autre nom, qui est le That Pathom, “Stupa du grand lotus“. Le Lotus fait allusion à la pureté, tandis que la courge fait référence à la légende de la création du peuple Lao. Il fut érigé en 1504 ou 1514 dans l’enceinte du Wat Visoun. Lors de sa construction, des centaines de petites statues de Bouddha façonnées dans des métaux précieux ainsi que du cristal furent placées à l’intérieur. Il fut en parti détruit et vidé, de ses statues en 1887, celles qui furent miraculeusement préservées sont maintenant exposées dans le Musée du Palais…

  • Le Wat Xieng Thong

    Vat Xieng Thong ou Wat Xieng Thong (=monastère de la cité d’or) Le Wat Xieng Thong se trouve à la pointe de la péninsule de Luang Prabang, sur les rives du Mékong. Ce temple est  le plus vieux de la ville, il a été construit en 1559 par le Roi Setthathirath., il possède le statut de temple royal. Il s’agit du plus important et plus somptueux temple de la cité royale. C’est un ensemble de plus de 15 structures incluent des chapelles, des églises, des salles de l’ordination et stupas. Le temple possède deux entrées: L’entrée 1 à l’extrémité de la route “kounxoau Road”. Avec drapeaux du Laos et du Parti. L’entrée 2 depuis…

  • Les temples Vientiane

    Et ce qu’il y a de bien, si on s’y arrête, c’est qu’il y a des dizaines de temples typiquement laotiens à visiter dans la ville, et aussi la porte de la victoire “Patouxai” un peu l’Arc de Triomphe des français…, On peut trouver entre autre au centre de la capitale le Pha That Luang, le Wat Si Saket,  le très beau Haw Pha Kaeo Tout autour du quartier touristique, on trouve quantité de petits temples.  Voici quelques photos des temples  et plan Google pour vous permettre de les trouver. Xieng Nyeun Temple, Wat Ong Teu, Wat Chan, Wat Inpeng, Vat Haysoke, Wat Mixai. La plupart sinon tous sont libre d’accès. On peut déambuler dans les allées, au…

  • Wat Mixai

    Vat Mixai , également appelé Wat Mixay, est l’un des nombreux temples bouddhistes situés le long de Setthathilath Road à Vientiane. Egalement connu comme le temple de la victoire, il est considéré comme un des symbole emblématique de la ville. Son style architectural est étonnant ainsi que les fresquesreligieuses. Il est situé dans le centre-ville de Vientiane et à été construit sous le règne du roi Sai Setthathirat entre 1550 et 1571, dans le but de célébrer la victoire sur les troupes birmanes. Il été rénové au début des années 1900 et sa construction suit un style thaïlandais. De chaque côté de sont portail deux géants verts “Niak” protégé le temple. Photos de nuits De jour

  • Le Pha That Luang

    Nous découvrons le sanctuaire national Le PHA THAT LUANG, il a été reconstruit  après sa destruction par l’invasion Thaï.  Ce stupa de Luang est l’un des monuments religieux et culturels les plus sacrés et les plus importants du pays; son image brillante se retrouve dans les logos du gouvernement et dans tous les billets de banque Symbole national du Laos, le That Luang, imposant monument doré, reflète à la fois la religion bouddhique et la souveraineté laos. Ainsi, chaque ville et village laotien dispose de son That Luang. Pha That Luang est situé au nord-est du centre-ville de Vientiane, à 4,9 km du célèbre parc Chao Anouvong sur les rives du Mékong et à…

  • Wat Saket à Vientiane

    Sisaket Temple situé au coeur de la ville de Vientiane, est le seul temple de sobrevio invasion de l’armée de siamois en 1828, qui devient le plus vieux temple de Vientiane, qui conserve son aspect d’origine à Sisaket. Avec près de 7 000 statues de Bouddha dans sa façade intérieure et situé à la Haw Pha Kaeo Temple, Wat Saket est un des points les plus populaires d’intérêt Vientiane. Le Vat Sisakhet (ou Wat Si Saket) est le plus vieux temple de Vientiane (Laos). Il fut édifié en 1818 sur l’ordre du roi Anouvong. Chaque année, le roi y recevait le serment de fidélité des fonctionnaires. C’est la seule construction de Vientiane à avoir été épargnée par les Siamois lors du massacre de la ville en 1827, probablement…

  • Haw Pha Kaeo

    Le Haw Pha Kaeo est l’ancien temple royal de Vientiane au Laos. Construit pour abriter le bouddha d’émeraude il s’élève non loin du Vat Si Saket temple le plus ancien de la capitale. Il fut édifié en 1565 sur ordre du roi Setthathirat qui transféra la capitale de Luang Prabang à Vientiane. Reconstruit en grande partie entre 1936 et 1942 par les français, le temple aujourd’hui ressemble plus aux temples thaïs qu’aux anciens temples Laos. (actuellement le Bouddha d’émeraude est exposée dans le) Grand Palais de Bangkok(, Thailand). Transformée en musée le Haw Pha Kaeo accueille aujourd’hui de nombreux bouddhas parfaits exemples de la sculpture Lao. Datant du Vie au XVIIème…

  • Bouddha Park

    Après la découverte du Marché Talat Sao, nous sommes dirigé vers la station de bus afin de trouver le fameux bus de la ligne 14 qui doit nous ammener au Bouddha Park. Il est situé à 24 km du centre-ville de Vientiane, et d’après les dires et les photos d’intérêt c’est un grand parc fantastique plein de mystères qui referment plus de 200 statues de différentes tailles et formes. Il fut réalisé en 1958 par un chaman-prêtre-yogi qui voulait fusionner les philosophies, les mythologies et l’iconographie hindouiste et bouddhique. Personnellement, j’ai pas vraiment aimé, je ne dirais pas que j’ai été déçu, mais….. Je l’imaginez plus vaste plus spacieux, j’ai trouvez…

  • Xieng Nyeun Temple

    Vientiane Situé juste en face du parc Chao Anouvong et de la statue de Chao Anouvong, le Wat Xieng Nyeun “Temple Boudhiste” est vraiment superbe. Son entrée est gratuite Moins ombragé que la plupart des autres temples, il est préférable de le visiter le matin ou le soir lorsque la lumière offre de meilleures possibilités de prendre des photos de la statue à neuf têtes Naga du temple, de ses flèches dorées et de ses tombeaux complexes. Malheureusement le soir, il sert de parking aux autocaristes il est plein à craquer de mini bus et de voitures. Les chauffeurs de ses véhicules, n’ont aucun respect pour les espaces verts, malheureusement,…

  • Le temple de Hon Chen

    Le temple de Hon Chen est dédié à Po Nagar, la déesse mère du royaume Champa. Les Vietnamiens ont perpétué ce culte en rebaptisant la déesse Thien Y A Na, soit “Mère divine”. Le temple de la Mère divine existait déjà à cet endroit depuis des siècles lorsqu’il fut reconstruit en 1886. Le temple de Hon Chen s’inscrit dans un paysage charmant, à côté de la montagne Ngoc Tran (Vraie perle), et se mire dans l’eau verte de la rivière des Parfums. Il est situé en amont de la rivière des Parfums, à environ 10km de la ville de Huê, province de Thua Thien-Huê La Fête du temple de Hon…

  • Le temple Thê

    Le temple Thê (ou temple des Générations) en vietnamien: Thế Tổ Miếu est un temple destiné au culte Le temple Thê (ou temple des Générations) en vietnamien: Thế Tổ Miếu est un temple destiné au culte des ancêtres de la dynastie Nguyễn construit à la Cité impériale de Hué (ancienne ville impériale) au centre du Viêt Nam.Comme tout le reste de la citadelle de Hué, il fait partie de l’ensemble de monuments de Hué, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en 1993. La cour devant laquelle il se trouve mesure deux hectares.Ce site contient également les neuf urnes dynastiques fondues sous le règne de Minh Mang. Comme tout le reste de la citadelle de Hué,…

  • Les neuf urnes dynastiques

    Situées devant le Temple dynastique, derrière le Pavillon de la Splendeur au Sud-Ouest de la cité impériale, les cuu dinh (urnes dynastiques) sont considérées aujourd’hui comme les plus précieuses œuvres de Huê et, plus généralement, du Vietnam. Elles furent réalisées à la fin de l’année 1835 sous le règne de l’empereur Minh Mang afin de concrétiser les souhaits d’existence éternelle de la dynastie et de prospérité du pays.  Chacune porte le nom d’un empereur honoré au sein du temple dynastique. Ainsi, l’urne Cao, ou Urne de la Grandeur, est dédiée au fondateur de la dynastie, Thê Tô Cao, miêu ta – nom dynastique posthume – de l’empereur Gia Long, Nhân, Urne de…

  • La cité Impériale Hué

    Le petit déjeuner copieux avalé, direction la Citadelle de Hué. Nous longeons d’abord la rivière des Parfums, traversée par le pont Trang Tien. Anecdote singulière, il a été construit par Gustave Eiffel. La Citadelle est entourée d’une enceinte fortifiée d’environ dix kilomètres et d’une hauteur de six mètres. Elle abrite en son sein deux espaces : la Cité impériale et la Cité Pourpre Interdite. Dans la première se déroulaient les cérémonies et rencontres publiques, tandis que la seconde renfermait les appartements de l’empereur. J’ai vraiment apprécié l’architecture des bâtiments, leur couleur jaune bien qu’un peu délavée, les dorures et les ornements. Cricri à trouvé, l’ensemble très répétitif, il est vrai…