• Les pêcheurs de Kampong Cham

    Après un rapide point sur les activités à faire à Kampong Cham, nous nous sommes aperçu que nous en avions fait le tour. Comme nous avions prévue de rester un jour de plus afin de lézarder, nous avons eu le temps de visiter 1 petit village de pêcheurs,(très petit) et une plage de pêcheur. Le premier villages très atypiques se situe sur la route reliant Kampong Cham au Hanchey Temple. Pour la petite histoire, ces villages flottants sont peuplés de Vietnamiens dont les descendants ont fui leur pays. On nous a raconté que la commune a essayé plusieurs fois de les (en leurs proposant d’autres lieux de vie) mais en vain. …

  • La communauté des Chams

    Les Chams, est une communauté musulmane peu connue qui peuple depuis cinq siècles le royaume khmer. Les Chams vivent une situation exceptionnelle au Cambodge. Jamais une minorité musulmane n’a été aussi bien traitée, car les Chams ont su s’intégrer en adoptant les métiers tabous des Khmers. En effet, les bouddhistes pouvant manger des animaux mais n’étant pas autorisés à les tuer, les Chams ont embrassé des carrières d’équarrisseurs et de bouchers, tout en perpétuant leur traditionnelle profession de marins pêcheurs.Malgré leur statut de minorité, leur rôle dans la société cambodgienne est donc loin d’être négligeable. Les Chams de l’Imam San, ne pratiquent pas la religion comme on le croit, ils…

  • French Lighthouse

    Le vieux phare français Surplombant le Mékong en face de la ville se trouve un ancien phare français, connue aussi sous le nom de «The old French Lighthouse». Il a été construit dans les années 1900 pour servir de poste de garde et protéger les plantations de caoutchouc contre les brigands qui remontaient le Mékong. Il a ensuite été abandonné pendant plusieurs années. Récemment rénové il nous permet depuis le sommet d’avoir une vue magnifique sur le Mékong, en particulier au coucher du soleil. Pas fait pour les personnes qui ont le vertige.

  • Han Chey Temple Kampong Cham

    Phnom Han Chey se situe à 20 km au nord de la ville de Kompong Cham, sur les rives du Mékong. Il abrite une collection intéressante d’anciens prasats et de bâtiments de pagodes. Il date du 7ème siècle et compte parmi l’un des rares temples cambodgiens à surplomber le Mékong. Certaines fondations du Wat Hanchey furent détruites à cause des bombardements des Américains. Le temple le plus ancien est un sanctuaire en brique construit au 7ème ou 8ème siècle à l’époque de l’empire Chenla. Il était dédié à Hirahara, un dieu hindou. Jusqu’à ce jour, ce lieu de culte avec ses anciennes inscriptions en sanscrit sur les linteaux est important pour les bouddhistes.…

  • L’île de Koh Pen

    C’est parti, on se lance à la découverte de cette île. Elle est en fait immense et on en parcours qu’une petite partie, découvrant quelques jolis temples et la vie rurale, passant de la jungle à des grandes zones sédimentaires cultivées, principalement du mais.

  • Le pont de bambou de Koh Pen

    Le pont en bambou de Koh Pen, qui reliait le continent à la petite île fluviale de Koh Pen, était l’une des principales attractions de Kampong Cham et le restera. Considéré comme le plus long pont de bambou au monde, il s’agit d’un pont saisonnier, reconstruit en novembre par une trentaine d’habitants de Kampong Cham puis démonté au début de la saison des pluies au mois de mai de chaque année avant que le fleuve ne s’étoffe. C’est un modèle architectural unique en son genre. La structure, supportant piétons et véhicules et mesurant près d’un kilomètre, est entièrement constituée de tiges de bambou. Au nord de celui-ci, un pont de béton de…

  • Infos Cambodge

    Le pyjama au Cambodge, un vêtement comme un autre

    Qui a dit que les pyjamas n’étaient faits que pour dormir?Au Cambodge de jour comme de nuit, au travail ou de sortie, a la campagne ou en ville, à pied en vélo ou en scooter l’accoutrement est devenu une vrai tendance. La toute première fois que je me suis.. rendue au Cambodge, j’ai été impressionnée par le nombre de cambodgiennes en pyjama dans les rues, j’avais même penser un moment que les femmes sortaient de chez elles sans prendre le temps de s’habiller.Disponible dans une multitude de coloris, et de styles différents, le pyjama au Cambodge est apprécié pour son côté confortable. Et n’imaginez pas que c’est un manque de connaissance sur l’utilité du pyjama…

  • Kampong Cham chez l’habitant

    Le 17 octobre Je pense que l’on ne trouvera pas beaucoup de voyageurs au Cambodge qui ont entendu parler de Kampong Cham ou qui l’ont sur leur liste de lieux à visiter.  Pourtant, à seulement trois heures de la capitale, Phnom Penh, et un peu plus de six heures de Siem Reap, cette ville semble en fait une occasion idéale pour explorer l’une des provinces rurales du pays en dehors de ses points forts urbains. Je pense que l’on ne peux comprendre, l’économie, la politique, la religion et la vie quotidienne d’hier et d’aujourd’hui. que lorsque l’on commence à explorer ses recoins les moins connus. La majorité des Cambodgiens disent appartenir à l’ethnie…

  • Sunrise Villa kampong Cham

    De nos jours, nous sommes nombreux à chercher des idées pour profiter d’un voyage plus authentique. La meilleure solution, si on souhaite profiter d’un accueil mêlant authenticité et convivialité, est bien sûr le séjour chez l’habitant. Quand nous avons choisi, le Sunrise Villa c’était surtout pour une question de prix, 5$ la chambre avec salle de bain et petit déjeuner, c’est attractif et effrayant, ou va t’on se retrouver !!! A mille lieu de nous douter, que nous allions manger et dormir chez une famille formidable. Au premier abord quand on arrive on est un peu surpris “la maison“, je dirais plutôt entrepôt, est atypique, a mille lieux des services…