• Aeroport Phnom-Penh

    L’aéroport de Phnom-Penh  ne déroge pas à la règle chinoise !!!!! Depuis 25 ans les aéroports de Phnom Penh, de Sihanoukville et de Siem Reap sont gérés par VINCI Airports et Cambodia Airports, sa filiale locale. Leur contrat d’exclusivité sur les 3 aéroports expire en 2040. Afin de contourner les contrats VINCI, un consortium chinois, c’est vu attribué en 2017 par le gouvernement la construction de deux nouveaux aéroports internationaux un à  Siem-Reap et l’autre Phnom Penh qui de plus simple. Le groupe VINCI a du trouver la pilule difficile à avaler, car il vient de terminer de gros travaux  dans les aéroports de Phnom Penh et Siem-Reap. Toute la diplomatie…

  • Sihanoukville : OPA chinoise

    Ce petit pays d’Asie du Sud-Est attire des milliards d’investissements en provenance de l’empire du Milieu, au titre des « nouvelles routes de la soie » et du tourisme. Un super article écrit par Julie ZauggPublié le 26 sept. 2019 à 18h25 Sous l’épais plâtre qui enveloppe sa jambe, le pied de Kreal Oeun a commencé à noircir, rongé par la gangrène. « Nous n’avions pas assez d’argent pour payer les médecins à l’hôpital, alors ils ne lui ont donné que quelques pilules », livre son mari Nhov Channeth, un homme fluet de 30 ans aux bras recouverts de cicatrices. La délicate femme de 28 ans a passé douze heures ensevelie avec son époux sous les…

  • Sihanoukville

    Une ville que m’a Réglisse n’a pas aimé c’est bien Sihanoukville et moi non plus. Sihanoukville aussi appelé ‘’la fin de route’’ s’en est allée, finie la destination privilégiée des routards, des amateurs de rave-parties et de vacances tropicales bon marché, la bohème c’est fini. Très en retard par rapport au développement de Phnom Penh et de Siem Reap, et accrochée à un modèle économique peu prometteur, Sihanoukville connaît aujourd’hui une transformation de folie. Aujourd’hui au dire des locaux et expatriés, son charme d’antan à disparu, son paysage vintage, s’est transformé en un énorme chantier, transformant le paysage de façon spectaculaire, on a l’impression d’être dans une ville après guerre.…

  • Sihanoukville

    Sihanoukville a subi une transformation radicale ces dernières années en raison de l’implantation de multiples casinos destinés à une clientèle principalement chinoise. Fin 2018, 88 casinos étaient enregistrés dans la province de Preah Sihanouk. La cité balnéaire de Sihanoukville a changé de visage depuis trois ans du fait d’investissements chinois massifs. Devenue une forêt de grues depuis le littoral, la ville est affectée par de nombreux problèmes environnementaux et une forte augmentation de la criminalité. En raison de la flambée des prix fonciers, de nombreux Cambodgiens doivent déménager aux alentours de la ville et les conflits terriens, déjà très courants dans le pays se sont multipliés dans la province.