Urbex Cambodge

Stade olympique – Urbex Phnom Penh

Aujourd’hui, on a décidé d’aller visiter le Stade Olympique., complexe construit en 1962, dans l’optique des jeux de l’Asie du Sud-Est. Finalement les compétitions seront finalement annulées et le stade ne sera inauguré qu’en 1964, et contrairement à son nom, le stade n’a jamais tenu de jeux olympiques

Aujourd’hui le lieu est squatté par des familles cambodgienne, en s’éloignant un peu des zones habitées et en se rapprochant du stade.
On s’aperçoit que de nombreux espace sont occupés. La chaleur est étouffante et Réglisse n’aime pas ce genre de visite.
Le stade est énorme, et les espace occupés par le sont par des groupes de sportifs, qui sûrement sans aucune autorisation, car le stade et ses alentours, ont été vendu depuis plus de 10 ans à un groupe taïwanais, qui construit tout autour du stade, aujourd’hui je suppose que les jours du stade sont comptés.

On traîne dans les immenses gradins (70000 places) autour du grand terrain.
Tôt le matin ou le soir, vous trouverez des résidents locaux utilisant les terrains du stade pour faire de l’exercice.
Les amateurs de jogging on trouvé leur place, et chaque soir, des centaines de personnes se retrouvent à leur tour pour danser ou faire des exercices de gymnastique.
On continue notre chemin vers le palais des sports qui nous offrira un peu d’ombre car on commence vraiment à fondre. On trouve une entrée dérobée pour explorer le complexe sportif.
Je comprend à quoi servaient les ouvertures entre les sièges dans les tribunes, elles permettent de filtrer la lumières dans les salles dessous, mais aussi d’assurer une ventilation qui rafraîchit l’air ambiant.

L’endroit n’est toute fois plus désert mais semble pas abandonné. On explore les nombreuses salles de sport, vestiaires et bureaux entièrement vide.

Mais l’avenir du site en plein centre de Phnom Penh est menacé par les projets de développement et la spéculation immobilière qui fleurissent dans la capitale cambodgienne. Depuis le début du xxie siècle, les habitations traditionnelles qui entourent le site font place à des immeubles à plusieurs étages surplombant des galeries marchandes, faisant craindre que le stade lui-même subisse un jour le même sort.

Dans une des salle du stade

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *