Spibec

Un peu d’écriture – Indonésie

Pour faire passer le temps.

Nous sommes dans le bus qui va du lac Toba au lac Maninjau
L’indonesie est l’un des archipels le plus grand et le plus fascinant du monde.
l’Indonésie premier pays musulman au monde est un véritable creuset culturel où se côtoient comme en Malaisie des peuples de différentes religions .
L’Indonésie est aussi soumis à un climat tropical ou le soleil est omniprésent et la chaleur rarement étouffante.

En Indonésie, nous avons choisi de découvrir une infime partie de Sumatra, l’une des plus grandes îles d’ Indonésie et la sixième plus grande île du monde. 
Sumatra la sauvage, Sumatra la robuste, Sumatra doté de richesses naturelles et d’un des écosystèmes les plus riches du monde mais malheureusement d’une propension aux catastrophes naturelles. 
Oui à Sumatra, les tremblements de terre, les éruptions volcaniques, les glissements de terrain et les tsunamis sont monnaies courantes.
C’est sûrement une des raisons, qu’ici le tourisme de masse n’existe pas.

Notre premier arrêt fut Bukit Lawang situé au nord de Sumatra. Ce village est célèbre pour son parc naturel, sa forêt primaire, ses singes et ses orangs-outans.
On y est restés 3 jours le temps d’un trek dans la jungle à la rencontre des orangs-outans.
On garde un très bon souvenir de ce lieu.
Si vous souhaitez voyager à Sumatra, ne ratez pas Bukit Lawang !

Notre second arrêt le lac Toba né de la colère d’un volcan.
Avant d’être un lac, à la beauté si apaisante, ce fut un volcan, un immense volcan.
Il porte le nom de la tribu batak qui vit autour, c’est l’une des plus grandes configurations géologiques de l’hémisphère Sud.

Et notre troisième arrêt, le pour ce que nous sommes en bus cette nuit, Bukittinggi petite ville située sur une colline entre trois volcans, le Tandikat , le Singgalang et le Merapi. Elle est également le point de départ pour effectuer des randonnées au lac Maninjau ou au lac Singkarak et peut être dénicher la tant recherchée Rafflesia qui n’est rien d’autre que la plus grande fleur au monde.

Mais ce qui est formidable, c’est que nous allons passer l’équateur, oui vous pouvez dire ce que voulez mais je vais enfin savoir si ma boussole pert le nord (MDR)
Il faut savoir que passer l’équateur en pleine mer est pour un marin un passage initiatique, et bien moi sera un passage en bus.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *