Lieux à Armissan

L’église d’Armissan

L’église St Etienne d’Armissan est mentionnée dans les registres du Vatican dès 1404.
,
Construite sur l’ancienne chapelle du chateau, cette nouvelle église est l’ oeuvre de la famille de Beaumont.

En 1729 une neige abondante fit crouler l’église et c’est l’architecte du château Antoine Cadas qui établit les plans de réparation.
En 1732, l’église est dotée d’une cloche en bronze.
Le 10 juin 1799 le prêtre jureur Antoine Hercule Rollan doit dire la messe dans la grande salle du château attendu qu’on ne peut entrer dans la ci-devant église paroissiale, qu’une partie d’icelle a croulé et qu’elle menace d’une ruine totale.
La restauration est realisée sous Consulat. En 1865, l’architecte Cambriels construit la façade et la coupole actuelle avec son clacher octagonal.
En 1904 1e curé Labat fait construire un autel en marbre blanc de Carrare, orné de fines mosaïques vénitiennes et de colonnettes en onyx.
L’appui de communion est dans le meme style avec des colonnettes en marbre vert pyrénéen de Campan.
La loi de séparation des églises et de l’Etat (1905) permet à la commune de devenir propriétaire de l’église et du presbytère.

Le presbytère etant confisqué, c’est une généreuse paroissienne Mlle Emilie Bécus qui offre au curé la maison de maître située près de la mairie.

Dans l’église, derriere l’autel trône un tableau de 1634, representant St Pierre et St Etienne, oeuvre d’ Antoine Rodière.
Les deux tableaux latéraux représentent St François d’Assise et St Jean l’Evangéliste.
Une statue du XVIe de St François d’Assise en bois doré et polychrome a été restaurée en 2005.
Récemment, la mairie a realisé des travaux de restauration importants pour sauvegarder ce patrimoine communal.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *