Astérix Obelix,  Coronavirus

Coronavirus

Le tandem Jean-Yves Ferri et Didier Conrad, héritiers d’Uderzo et de Goscinny, avait déjà imaginé l’ennemi des irréductibles Gaulois. Avec pour patronyme, le nom de cette famille de virus responsables d’infections respiratoires.

Un coronavirus se répandait déjà, en 2017, dans les rayonnages de nos librairies.
Publié à cinq millions d’exemplaires, Astérix et la Transitalique met en scène un coureur de char masqué, principal ennemi de nos irréductibles Gaulois. Son nom? Coronavirus.
Accompagné de son fidèle compagnon Bacillus et champion dans son domaine, il est particulièrement acclamé par la foule.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *