Lieux à Armissan

La « Muraillasse »

La « Muraillasse », vestige d’une ancienne église encore en élévation qui borde la route qui va au village d’Armissan. Cette église dépendait de l’ancien monastère de Saint-Pierre-du-Lec, aujourd’hui disparu.

Ce pan d’église mesure 10 mètres de long et plus de neuf mètres de haut pour une épaisseur 1,40 mètres.

Il subsiste l’ancienne porte sur laquelle se trouvent les vestiges d’une bretêche*, reposant sur un arc surbaissé, sur deux encorbellements constitués par quatre corbeaux.

*Bretêche : Au Moyen Âge, sorte de guérite, souvent rectangulaire, en saillie sur la muraille et construite sur mâchicoulis pour battre verticalement un point faible)


  • Au IXe siècle c’est à cet endroit que fut construite une petite chapelle très modeste, la chapelle de Saint Pierre.
  • Au XIIe siècle un prieuré** y est ajouté, il dépend de l’abbaye de Lagrasse. Les bénédictins, y exerçait des activités agricoles, hospitalières, etc.

**Un prieuré est un monastère, le plus souvent subordonné à une abbaye plus importante. Il est placé sous l’autorité d’un prieur, lui-même dépendant d’un abbé plus important.

  • Au XIIIe siècle, la chapelle de Saint Pierre est remplacée par une église plus vaste consacrée aux apôtres Saint-Pierre et Saint-Paul.
    C’est de cette église dont la tradition locale nous dit qu’elle était commune aux deux paroisses d’Armissan et de Vinassan.
  • En 1404 à la suite de la visite du vicaire Jean Corsier, elle perdit le statut d’église paroissiale.

Selon certains, l’édifice aurait été détruit par les troupes du Prince Noir.

Selon l’historien Rémy Pech, il aurait servi de carrière aux habitants d’Armissan qui auraient utilisé ces pierres déjà taillées à l’époque de l’expansion agricole. 

Cette muraille est devenue l’emblème d’Armissan.

Ce vestige fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis 1942.

Cadastre

Les bâtiments conventuels de Saint-Pierre del Lec auraient été dans la moitié sud-est, l’église du côté nord-est (côté route) et le cimetière dans toute la moitié est.

Bâtiments conventuels : bâtiments s’ordonnant autour de l’église conventuelle d’une communauté de religieux et regroupant le cloître, le dortoir commun ou les cellules, le chauffoir, la salle capitulaire, le réfectoire, la grande salle de travail des moines, etc.


Les premiers jours de novembre 2016, des élus se sont rendus sur un terrain communal, une ancienne vigne située face au symbole local «la Muraillasse», pour constater un effondrement bizarre et assez profond.
Cet effondrement se situe à l’emplacement où devait se trouver l’église de St-Pierre Del Lec, côté nord-est (côté route)

Une équipe de la mairie a matérialisé l’emplacement afin d’éviter un accident corporel.
Il est certain que ce sont les dernières pluies qui ont provoqué ce trou au milieu du champ.

Partant de là, on peut se poser des questions.
Cela a-t-il un rapport avec ce mur, vestige de la façade de l’église de St-Pierre Del Lec, commune aux deux paroisses d’Armissan et Vinassan.

Sa démolition par les soldats du Prince noir a peut-être laissé des vestiges engloutis depuis des siècles?
Y avait-il aussi des habitations?

On peut également penser qu’il s’agit d’un effritement de calcaire qui a provoqué tout simplement cette cavité.
En attendant, ce trou imprévu pose question …. à chacun sa réponse.


Celle de la Mairie d’Armissan a été simple !!!
Aucune fouille, aucune suite, on serait a même de penser que les monuments historiques n’est point été avisé.

On a simplement appris que “le trou” aurait été rebouché …….

photo journal l’Independant

Anecdote : Le 8 octobre 2012.
Le mur de façade de l’ancienne église de Saint-Pierre-Del-Lec “Muraillasse” avait un air de républicain avec le drapeau national à son sommet.
Ce drapeau tout en haut, n’ a pu être déposé que par par un escaleur chevronné à moins qu’une nacelle ait été utilisée, ce qui est peu probable. Finalement cette initiative est amusante et démontre bien que le village est Républicain.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *