Préparer le voyage 2019

3) Passages des douanes

Voyager hors espace Schengen c’est ce confrontées au passage de douanes, que ça soit terrestre, par mer ou dans un aéroport.

Ces passages de frontières sont différents suivant le pays, le contexte politique ou sécuritaire du moment, ou simplement l’humeur  et l’honnêteté du douanier.

C’est une expérience assez particulière, parfois plaisante,  insolite, énervante  ou angoissante. (je l’ai déjà vécu au Cambodge avec Cricri)

Les interdictions en douanes

Un conseil qui concerne tous les pays on ne doit jamais acceptez de transporter un colis ou un objet confié par une tierce personne quelle que soit la raison qu’elle invoquera. Mieux vaut passer pour un ingrat que de terminer en taule…

Attention si vous suivez un traitement médical ou que vous transportez un appareil
Voir l’article sur le transport des medocs


1er pays la Thaïlande

A l’arrivée Le Département des Douanes Thaïlandaises a mis en place des procédures douanières de standard internationale pour les passagers à l’arrivée et applique une approche de passage double à deux voies : “Nothing to Declare” (Rien à Déclarer) en vert et “Goods to Declare” (Marchandises à Déclarer) en rouge. Prenez la voie qui vous concerne : attention : c’est pas parce que vous prenez la voie “Nothing to Declare” que vous ne serez pas contrôlé !

Les interdits depuis septembre 2017 les regles sont maintenant claires, interdicition totale d’importation et d’utilisation de la cigarette électronique. L’Importation tabac pour narghile “chicha” est interdite. L’importation des drogues (douces ou fortes peut importe”)et puni d’un imprisonement extremement severe et souvent par la prison a vie.

Pour le retour Il est interdit de sortir du pays des antiquités d’Art qu’elles soient enregistrées ou non, sauf si une autorisation est délivrée par le Directeur général du Département des Beaux-Arts. Si les antiquités sont des représentations de Bouddha ou des objets de vénération, une licence en bonne et due forme peut être accordée en fournissant les raisons de l’exportation


2eme pays le Cambodge

Il faut admettre qu’il y a peu de contrôles par les autorités douanières, que ce soit à l’arrivée ou au départ de votre séjour au Cambodge.

Cependant, le taux de corruption étant très élevé, il suffit d’une mauvaise situation pour vous retrouver à payer des sommes importantes en guise d’amende.

Parmi les choses strictement interdites à l’entrée dans le territoire et pour le bon déroulement de votre voyage au Cambodge, on compte notamment la drogue en tous genres.

En effet, le pays a une régulation très stricte concernant la consommation et la possession de drogue, surtout envers les locaux.

On peut encourir de la prison ou de très lourdes amendes. Le trafic de drogue est également interdit sur place et lui aussi puni par de lourdes peines de prison. Les armes à feu ou matières dangereuses seront également confisquées si les douanes en trouvent dans vos bagages.

Les pierres des temples doivent rester aux temples 
Il y a certaines choses qu’il ne faut emmener sous aucun prétexte, et parmi celles-ci on compte forcément les pierres des temples d’Angkor ! Même chose pour les éventuelles sculptures que vous pourrez trouver un peu partout dans les échoppes autour du vieux marché de Siem Reap ou de Phnom Penh.

Officiellement donc, les œuvres d’art ou objets antiques doivent faire l’objet d’une vérification pour être sûr qu’elles ne font pas partie du patrimoine national.

Les sculptures de bouddhas sont elles souvent vérifiées car il se mêle aux créations quelconques quelques pièces protégées, et le trafic d’œuvres d’art est strictement interdit.


3eme pays la Malaisie

Très important Les médicaments doivent rester dans leur emballage d’origine et avec les étiquettes originales accompagné par ordonnance ou certificat médical

Outre des objets d’usage personnel, on est autorisés à emmener les produits suivants dans les quantités indiquées maximales sans payer de taxes :

– Alcool : 1 littre
– Tabac : 400 cigarettes, ou 100 cigares, ou 500 grammes de tabac à pipe.

Tout appareil, montre, matière précieuse, fourrure non déclaré à l’arrivée peut être sujet à une taxe de départ.
Tout objet d’art, peinture, sculpture ou objet d’antiquité doit faire l’objet d’une évaluation avant votre départ. Les objets considérés comme faisant partie du patrimoine national ne peuvent être sortis du pays sans autorisation spéciale.

Les interdits

– La drogue sous toutes formes est interdite. Le transport de la drogue peut alors être sévèrement réprimandé par les peines de prisons lourdes. 
– Tous documents, photos, films, enregistrements considérés nuisibles à la sécurité nationale ou aux intérêts publics; 
– Armes à feu, munitions, explosifs; 
– Matières comburantes, corrosives, radioactives, toxiques; etc.

Au Vietnam

Il est interdit de sortir des antiquités du Vietnam. Le pays, comme beaucoup d’autres du Sud-Est asiatique, subit le pillage des gangs internationaux d’antiquaires et autres trafiquants. Problème, beaucoup de faïences et de porcelaines récentes, mais fabriquées dans le style ancien, sont en vente dans les boutiques de souvenirs et chez les antiquaires. De même, le Musée national vend des fac-similés fort bien réalisés de porcelaines anciennes. D’où le risque d’avoir à justifier leur achat et à expliquer leur provenance à la douane si celle-ci le découvre. Les douaniers que vous rencontrez sont en général suspicieux (à juste titre), mais parfois aussi de mauvaise foi.

– N’achetez pas d’antiquités, même vendues légalement dans une boutique ayant pignon sur rue. Dans le cas où il s’agirait d’objets ayant simplement l’air d’être anciens, demandez absolument une facture. Si possible, faites préciser dessus que l’objet n’a aucune valeur culturelle ou historique.

– L’alcool de serpent : est interdit et confisqué par les douanes, en sortant du pays.

– Le nước mắm est également interdit dans les avions, en raison de son odeur offensante.


Interdiction du chewing-gum à Singapour

L’interdiction du chewing-gum à Singapour a été établie en 1992 et révisée en 2004. L’importation comme la vente de gomme à mâcher sont interdites. Depuis 2004, les gommes à mâcher présentant des effets thérapeutiques ont été autorisées à la suite de l’accord de libre-échange entre les États-Unis et Singapour. Voir l’article


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *