3) La Corse

La Corse du Sud

Avec sa célèbre pointe de l’extrême Sud où se dresse fièrement sur des falaises de calcaire connues de tous : Bonifacio une des images de la Corse du Sud, notre top-départ n’est lancé d’ici.

Pour venir en Corse, nous avons choisi Corsica ferries afin que Sacha notre fidèle compagnon puisse voyager avec vous durant toute la traversées.

Nous sommes donc arrivé à Porto-Vecchio après une brève escale en Sardaigne.

Nos premières journées nous les passerons à Lecci, à côté de «la cité du sel» plus communément appelée Porto-Vecchio.
Porto-Vecchio petite ville qui détient un des plus beau palmarès au niveau des plages !
Et oui, la majorité des photos cartes postales de sable blanc et eau turquoise sont prises à Porto-Vecchio ! Palombaggia ou encore Santa-Ghjulia.

A Lecci nous avons établi notre pied à terre à San Ciprianu petite station balnéaire de la commune de Lecci, très réputée pour son golfe et sa plage sauvage.
San Ciprianu Lecci est une petite station balnéaire où depuis 1999 réside la moitié de ma famille.

Une fois nos bagages rangés dans la super caravane mis à notre disposition, direction le centre de la station et sa plage.


2eme jour en Corse : nous decidons de passer notre journée à Porto Vecchio.

Une Matinée à Porto Vecchio. La ville est divisée en deux : La ville haute appelée “La citadelle” et le port.
Nous avons commencé notre visite par la ville haute.
Une citadelle qui nous offre une promenade authentique à travers ses petites rues étroites et ses placettes.
Flâner à l’ombre de ses jolies ruelles à la recherche de vestiges génois, de belles façades est vraiment agréable.

Le port, quant à lui, est agréable pour se balader ou prendre un verre à l’une des nombreuses terrasses qui le borde.


Activités à faire sur les plages de la Corse du Sud

En plus des plages, voici une liste d’activités à faire à San Ciprianu et dans les alentours:

  • Du kayak de mer ou de la planche à voile à Pinarellu
  • Une initiation à la navigation avec un trimaran 
  • De l’accrobranche au bord de la rivière du Cavu
  • Du canyoning dans l’un des 3 canyons : le canyon de Pulishellu (idéal pour les familles) et le canyon de Purcaraccia ou de la Vacca (un peu plus technique et plus sportif)
  • Du VTT de descente sur les 30 pistes vers Zonza et les aiguilles de Bavella.
  • De la randonnée accompagnée d’un guide pour découvrir le plateau du Coscione ou les pozzines.
  • Un tour en hélicoptère pour contempler les paysages corses depuis le ciel!
  • Du quad dans la forêt de l’Ospedale
  • Une excursion en 4*4 à travers les villages authentiques de l’Alta Rocca
  • Un tour en bateau avec vision sous-marine de 1 heure, au départ de la plage de Pinarellu
  • De la randonnée équestre
  • Du seabob pour nager sur l’eau ou sous l’eau à 20 km/h
  • De la plongée pour explorer les fonds-marins de la réserve naturelle des îles Cerbicale, en face de la plage de Palombaggia
  • Toutes les activités nautiques dont je vous ai parlé: le kayak, le ski nautique, le paddle, le jet-ski…

3eme et 4eme jour

Nous avons effectué des petites pauses « fraîcheur », dans la vallée de l’osu et celle de Cavu réputée pour ses piscines naturelles .

Randonnée dans les gorges de l’Osu

Une petite promenade de 9 km aller-retour, aucune difficulté, une paire de tennis suffise pour faire cette randonnée et un bon appareil de photo, ne pas oublier le maillot de bain et la serviette si vous voulez profiter du petite baignade et si le temps le permet.

La Vallée de Cavu

Le Cavu est un torrent d’eau limpide qui forme des piscines naturelles. Ces vasques d’eau sont idéales pour se baigner, sauter (en faisant attention évidemment), randonner… et plein d’autres activités. L’eau y est fraîche et agréable l’été, et ne refroidit pas trop durant l’arrière saison. Ca peut donc être une activité aussi pour le printemps ou l’automne.

Le 5ème jour : Les fontaines de Lecci et le verger abandonné

Le 6ème jour : L’Oriu di i Canni et le Castellu d’Arraggio (Ruines Mégalithiques)

Le 7ème jour : Trail de Lecci “Punta Piscia et Sant’Andria”

Le 8ème jour : L’ospédale

Envie de verdure et d’un peu de fraîcheur? Direction la forêt de l’Ospedale, à 30 minutes de route de San Ciprianu, pour une petite mise au vert.
Ne manquez pas de profiter des splendides points de vue sur la route jusqu’au village de l’Ospedale pour vous arrêter faire de belles photos de la baie de Porto-Vecchio.

Cascades de Polischellu

Le 9ème jours : Les villages de l’Alta Rocca et les aiguilles de Bavella


L’Alta Rocca est une région naturelle de Corse située dans l’arrière-pays de Sartène. Elle culmine au Monte Incudine à 2 134 mètres d’altitude et a pour capitale Levie.

Délimitée par les massifs de Bavella, l’Ospedale et le plateau du Coscionu, l’Alta Rocca est une zone de moyenne montagne abritant plusieurs villages authentiques et traditionnels corses.

 Les aiguilles de Bavella – Idéalement situées dans le Parc Naturel Régional de Corse, les Aiguilles de Bavella présentent des formes et couleurs impressionnantes, allant du rouge au gris et recouvertes d’immenses forêts.

Plusieurs sentiers permettent d’explorer cette partie du parc naturel régional de Corse et de contempler les points de vue sur le massif montagneux et les aiguilles de Bavella.

Comptez par exemple 3 heures aller-retour pour le célèbre Trou de la Bombe, une randonnée très accessible.

Pour la Croix de Leccia, le trajet dure 2 heures. Cette randonnée est plus difficile alors assurez-vous d’avoir de bonnes chaussures de randonnée.

Pour atteindre le refuge Paliri, une randonnée facile, il faudra 4 heures aller-retour.

Enfin, pour la variante alpine du GR20, il s’agit d’un aller-retour de 4 heures pour la Punta di u Pargulu et de 7 heures pour la randonnée complète avec retour par le GR20.

Les amateurs de descente en VTT pourront également s’adonner à ce sport sur l’une des pistes prévues uniquement pour eux.

Le massif de Bavella est également l’endroit idéal où pratiquer le canyoning. Plusieurs circuits sont proposés en fonction du canyon où l’activité se déroule et de la difficulté.

  • Canyoning au canyon de Pulischellu à Bavella (niveau débutant)
  • Canyon de la Purcaraccia à Bavella (niveau débutant)
  • Canyon sportif de Purcaraccia (niveau intermédiaire)
  • Canyon de la Vacca à Bavella (niveau débutant)
  • Canyon sportif de la Vacca (niveau confirmé).

Les sentiers du patrimoine

  • Le sentier Oriu di I Canni, qui part du hameau de Canni et permet d’emprunter l’ancien chemin des bergers jusqu’au promontoire où se trouve l’Oriu, un énorme rocher creusé par l’érosion et aménagé en abri pour les bergers.
  • Le sentier I Strittoni au départ du village de Monaccia d’Aullène pour découvrir les Orii, des constructions à divers usages: habitats, sépultures, silos… Le village compte également 14 moulins.
  • Le sentier des Giovannali depuis le village de Carbini. Un sentier jalonné de panneaux d’interprétation pour en apprendre plus sur l’histoire du village marqué par les guerres.
  • Le sentier du patrimoine de Serra di Scopamena pour découvrir le moulin de Chjaspula et l’ancien lavoir ou séchoir à châtaigne.

En plus des randonnées célèbres à faire au Col de Bavella ou à l’Ospedale, il existe plein d’autres sentiers très sympas pour une balade à pied autour de San Ciprianu.

Les pozzines sont des pelouses épaisses, qui ressemblent à s’y méprendre à de la mousse. Leur nom vient de « pozzi » qui signifie « puit » en Corse. Elles sont en fait traversées par des ruisseaux qui les gorgent d’eau, au point que des trous d’eau finissent par se former. Au final, on a l’illusion de voir des morceaux de pelouse flotter sur une étendue d’eau. Magnifique

Les sites préhistoriques

Une autre particularité de la région de San Ciprianu réside dans ses nombreux sites préhistoriques. Voici quelques vestiges incontournables à visiter à San Ciprianu :

Le Castellu d’Araghju : Une architecture complexe qui a 4000 ans d’histoire. Cette ancienne forteresse possède une architecture complexe. Avec ses remparts de plus de 2 m, elle nous offre une vue imprenable sur la baie de Fautea à celle de Porto-Vecchio. C’est après une montée abrupte de 750 mètres, qu’un éboulis rocheux nous accueille. La porte, aux linteaux gigantesques dessine l’entrée de la place forte, fermée par une enceinte circulaire.

Le site de Ceccia : avec ses superbes vestiges datant de 1350 avant J.C., vous pourrez vous y rendre sur un petit sentier au coeur du village ;

Les sites de Cucuruzzu et Capula : malgré une entrée payante de 5,50€, ce double site vaut le détour pour sa forteresse datant de l’âge du bronze et ses fortifications médiévales édifiées au Xème siècle ;

Le site de Tappa : grimpez à presque 60 m d’altitude pour découvrir ses trésors et vous retrouver face à une enceinte circulaire autour d’un petit village et d’une tour immense.

Bonifacio

Parmi les endroits à voir absolument dans les environs je vous conseille d’aller à Bonifacio. 
Avec sa citadelle perchée au dessus des falaises de calcaire blanc, Bonifacio est la ville emblématique à visiter en Corse du Sud!

Ermitage de la trinité

Le nightclub Via Notte

Envie de pimenter votre séjour à Porto-Vecchio ? Faites donc un tour dans une boîte de nuit emblématique des nuits porto-vecchiennes ! Le Via Notte est la plus grande discothèque à ciel ouvert d’Europe. De juin à septembre, elle accueille les plus grands DJ mondiaux : Bob Sinclar, David Guetta, Martin Solveig, Lost Frequencies… Tous viennent vous faire vibrer le temps d’une soirée endiablée sous les étoiles.

Nous avons continué notre découverte en remontant la route de L’Ospédale vers un peu dans les terres, et explorer la montagne du Sud Corse, connue pour ses cochons sauvages et ses multiples randonnées ! Pour cela nous vous proposons un arrêt à Bavella, site majeur pour ses départs de sentiers et ses fameuses « aiguilles » qu’il est bon de photographier au coucher du soleil.

De petits villages en petits villages il vous sera possible ainsi de traverser le Sud Corse pour rejoindre la côte Ouest et plus particulièrement la ville de Sartène considérée et reconnue comme la cité la plus « corse » de Corse ! Immersion garantie ! Notre petite recommandation : Prenez une soirée pour écouter un concert de polyphonies traditionnelles !

ici ! Balades en mer pour découvrir les îles Lavezzi, Découverte de la citadelle avec ses célèbres monuments comme l’Escalier du Roy d’Aragon ou encore le Bastion de l’Etendard (qui est le plus haut de France ! oui, oui rien que ça !), vous débuterez votre séjour en apothéose ! Mais tout ceci n’est qu’un début…

Si vous restez quelques jours dans le secteur n’hésitez pas à faire un petit détour de seulement 30 minutes pour découvrir le site du Lion de Roccapina qui a la prétention de faire flasher des milliers d’appareils photos !

Poursuivons notre petite escapade en remontant sur Propriano, petite cité balnéaire et familiale. Vous y trouverez bon nombre d’activités : balades en mer, promenade dans le maquis corse vers la tour de Campomoro, sources d’eau chaude naturelle de Barracci ou Caldane… Le plus dur sera de choisir !

Enfin, comme vous le savez, toutes les bonnes choses ont une fin, ici notre fin sera Ajaccio, connue sous le nom de « cité impériale » car elle abrite la maison du mondialement connu « Napoléon Bonaparte » mais pas que ! En effet la région ajaccienne détient de nombreux trésors de la nature ! Comme les îles Sanguinaires que vous pourrez admirer de la terre ou à bord d’un bateau, les plages paradisiaques de Porticcio qui est une petite cité balnéaire se situant à 10 minutes d’Ajaccio ou encore la montagne de l’arrière-pays Ajaccien qui abrite l’unique station de ski du Sud-Corse : La station d’Ese. Alors si vous souhaitez partir en hiver, n’oubliez pas de mettre vos après-skis dans vos valises

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *