Préparer le voyage 2019

11) Médicaments – Formalités

Les déplacements en avion constituent un véritable casse-tête pour les personnes qui sont sous traitement médical. Les protocoles changent souvent d’une compagnie aérienne à une autre et d’un pays à un autre. Il est, par exemple, plus facile de voyager avec des médicaments au sein de l’espace Schengen que dans d’autres pays. 

Pour des raisons de sécurité, certains médicaments sont parfois interdits ou leur quantité est restreinte. Si vous prévoyez un voyage à l’étranger, l’essentiel est de connaître les règlements communs aux aéroports ainsi que leurs spécificités, selon le pays de destination.

Quelles précautions prendre avant le voyage ?

Afin d’éviter les longs questionnements et les enquêtes des agents de sécurité, je vous conseille d’amener votre ordonnance établie par votre médecin, ainsi qu’une attestation pour votre matériel médical. (ex : appareil pour apnée du sommeil) .

Ce sont notamment les médicaments liquides qui sont soumis à des contrôles rigoureux. Les respirateurs à oxygène et les nébuliseurs peuvent aussi avoir à des restrictions particulières.

Les objets pointus comme les aiguilles ou les seringues nécessitent la présentation d’une ordonnance et d’une autorisation certifiée.

Il faut savoir que l’assurance maladie ne prend pas toujours en charge le coût des médicaments pour un séjour à l’étranger de plus de trois mois. Pour un séjour de quelques semaines à trois mois, le médecin doit délivrer une ordonnance indiquant « séjour à l’étranger », pour obtenir une couverture.

Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de l’ambassade ou du consulat du pays de destination pour connaître les règles en vigueur dans le pays. Généralement, l’ordonnance du médecin suffit si le séjour est inférieur ou égal à la durée de prescription. Si la durée du séjour est plus longue et que vous emportez plus de médicaments que la quantité maximale autorisée, vous devrez vous munir, en plus de l’ordonnance du médecin, d’une attestation de transport délivrée par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) à la demande de votre médecin.

Conserver les médicaments pendant le voyage et autres conseils

Les médicaments sont très sensibles à des températures trop élevées ou trop basses, veillez donc à bien les conditionner pour un voyage en avion, car vous ne pourrez emporter dans votre bagage à main que la quantité nécessaire pour la durée du vol.

Cependant, en cas de maladie chronique, pensez à apporter une quantité supérieure à la dose normale pour vous prémunir d’un retard ou d’une annulation du vol.  Surtout, n’oubliez pas d’emporter votre autorisation et votre ordonnance pour éviter les éventuels problèmes lors des contrôles.

Des confusions peuvent se produire durant le voyage si les médicaments sont nombreux, mettez-les dans leur emballage original avec leur notice afin de les distinguer facilement.

Pour les dispositifs médicaux électriques, c’est toujours une bonne idée de se munir d’une batterie de rechange.

Informations pratiques

Certaines compagnies aériennes ont mis en place des dispositifs qui soutiennent le transport de médicament ainsi que la santé de leurs passagers. Ils approuvent le voyage avec des équipements médicaux comme des médicaments, de l’oxygène et des aiguilles, surtout si vous présentez une allergie quelconque ou une maladie chronique. Cependant, la personne doit s’occuper elle-même de la conservation et de l’injection.

Je vous conseille aussi d’imprimer vos ordonnances et les autorisations en double, une que vous gardez sur vous et l’autre dans votre sac, il est préférable de les plastifier. Vous pouvez les scanner et les mettre sur votre cloud ou drive

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *