Infos Vietnam

Comment se déplacer à l’intérieur du centre de Saigon.

1. En marchant

Si vous choisissez de vivre dans le centre de Saigon, alors vous pouvez tout simplement marcher vers la plupart des attractions touristiques.
Se balader à Saigon est intéressant mais pas nécessairement relaxant à cause de la lourde circulation et la difficulté de traverser les rues

2. Taxi

Le service est efficace et pas cher. Un tour typique en ville peut coûter 40,000 Dong. Cela pourrait être, par exemple, de la cathédrale Notre-Dame vers la zone des routards “Pham Ngu Lao”, à 2 km de route. Pour China Town depuis Pham Ngu Lao, 60,000 Dong.
Les chauffeurs de taxis en Asie du Sud-Est ont parfois des petites escroqueries (lisez ce que j’ai écrit sur les arnaques des Taxi à Bangkok), donc en tant que touriste, essayez d’utiliser une société connue comme VinasunTaxi (elle est aussi la plus commune sur les rues). Lorsque tout va bien, un taxi-mètre doit être initié au début du cours, alors assurez-vous qu’il fonctionne.
L’une des escroqueries de taxi à Saigon, c’est des compagnies qui adoptent un nom très similaire, par exemple Vinasum au lieu de Vinasun. Vous voyez, ce n’est pas ennuyeux au Vietnam.

3. Moto -Taxi

Option 1 :Les freelancers
C’est un trajet privé (pour 1 personne) mais au lieu d’une voiture, vous roulez sur le dos d’une moto. Ceci est pratique car vous arrivez rapidement à votre destination, vous contourner les embouteillages. Il est parfois difficile de reconnaître les conducteurs car ils ne portent aucune veste spéciale (comme ils le font à Bangkok), mais certains d’entre eux vous aborderont quand vous marcherez dans les rues (surtout dans la zone des routards, Pham Ngu Lao). Le prix pour un trajet typique en ville est 30,000 Dong ou 40,000 dans la soirée (c’est comme un Taxi ordinaire, plus ou moins) mais il n’y a pas de Taxi-mètre, vous devez négocier avec le conducteur sur le prix, avant la course. Mettez un casque et vérifiez votre monnaie. Aussi, apporter avec vous de la petite monnaie, car parfois le conducteur prétend qu’il n’a pas de change et vous vous trouvez, au bout du trajet, à chercher une épicerie, avec le chauffeur, puis vous achetez des bonbons.
Une bonne façon de reconnaître ces moto-taxis c’est que le conducteur et la moto sont en mauvais état. Certains des conducteurs boivent de l’alcool pendant leurs pauses, surtout le soir. Jusqu’à maintenant, je n’ai eu aucun accident avec eux. Curieusement, je n’ai jamais vu un accident à Saigon.
Option 2: L’entreprises Grab
Il y a pp^maintenant le même service avec Grab. C’est beaucoup plus ordonné, bien sur.

4. Grab

Uber a été acheté par Grab au Vietnam. Ils font la même chose. Ça fonctionne avec des voitures et des motos. Pour utiliser Grab, vous avez besoin de :

  1. Un smartphone.
  2. Un numéro de téléphone pour s’inscrire (ils vous enverront un SMS avec un code).
  3. Téléchargez l’application Grab sur votre smartphone.

C’est très facile d’utiliser Grab :

  1. Vous ouvrez l’application sur votre smartphone.
  2. L’application détecte la position que vous êtes sur la carte (il est préférable de remplir manuellement un endroit connu près de vous, comme un hôtel).
  3. Vous remplissez votre destination (vous pouvez choisir un point sur la carte ou remplir une adresse).
  4. Vous choisissez le moyen de transport: motos ou voitures.
  5. L’application vous montre le prix pour votre destination et vous montre les motos près de chez vous, sur la carte.
  6. Vous tapez le bouton “Réserver” et vous attendez un peu (quelques secondes, généralement).
  7. L’application vous indique qu’un chauffeur a accepté votre réservation et qu’il est en route vers vous et puis vous voyez le nom du chauffeur et le numéro de licence de la moto. Vous voyez maintenant sur la carte seulement 1 moto, celle qui est votre chauffeur. Il arrive généralement en 2 minutes (à Saigon), pour vous chercher.

5. Bus

Pour obtenir des informations sur les lignes de bus à Saigon :

Vous avez besoin d’un smartphone + connexion Internet au Vietnam.

  1. Utilisez l’application gratuite pour smartphones : Google Maps. C’est facile, vous tapez le nom de votre destination. Google vous montre l’endroit sur la carte. Ensuite, vous voyez l’option “comment arriver”. Vous choisissez le mode de transport (à pied, en voiture ou en transports en commun). Si vous choisissez “transport en commun”, il vous indiquera les bus disponibles à partir de votre emplacement. Il n’y a toujours pas de GPS dans les bus de Saigon, donc l’application ne vous montrera pas en “temps réel” le compte à rebours pour l’arrivée du bus.
  2. Utilisez l’application (gratuite) pour smartphones : Moovit. Il est similaire à Google Maps mais il a une interface différente. Il vous montre les lignes de bus et les arrêts de bus sur une carte. Très utile.
  3. Utilisez l’application Busmap.vn . Elle a des informations sur les itinéraires de bus à Saigon.

Les bus à Saigon, sont habituellement peints en vert et blanc, ils sont petits et anciens, mais généralement pas bondés (tous les vietnamiens ont une moto, ils n’ont pas besoin d’autobus).
Les informations sur les arrêts de bus (les cartes) ne sont pas géniales, donc si vous restez à Saigon seulement pour quelques jours, il est préférable d’utiliser les taxis et les moto-taxis, ils ne coûtent pas beaucoup.

Vous pouvez voir l’emplacement des deux stations centrales (pour voyager en ville) sur la carte suivante, cliquez pour agrandir :

6. Louer une moto

Je ne le ferais pas dans une grande ville chaotique comme Saigon, avec son trafic spécial (apparemment, dans le chaos, il y a des règles de conduite non officielles, que vous, en tant que touriste, pourriez avoir besoin de temps pour vous habituer). C’est possible de louer un scooter pour environ 120,000 Dong par jour, en particulier dans le quartier des routards Pham Ngu Lao. Faites-le si vous cherchez des aventures.

Si vous louez une moto, n’oubliez pas que vous devrez la garer quelquefois à Saigon:

Et aussi remplir de l’essence :

7. Rickshaw

Cela existe, surtout pour les touristes paresseux.

8. En utilisant le Métro

Si cette chose existait à Saigon, pensez-vous que je le mettrais dernier dans la liste? Mais, un train de banlieue est en cours de construction, en ce moment.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *