Les cités de verres

Changement de décors avec les Emirats Arabes Unis. Ce n’est pas pour leurs beautés naturelles que l’on s’y déplace malgré les magnifiques dunes de sable.

C’est simplement pour son architecture moderne et impressionnante, tout dans la demesure. Depuis maintenant quelques années, c’est l’une des destinations touristique incontournable. Dubaï (qui dispose dorénavant de la tour la plus haute du monde) et Abou Dhabi sont devenues d’incroyables cités de verre et de métal au beau milieu du désert.

Entre les immenses gratte-ciels qui ne cessent de se multiplier et autres hôtels ultra luxueux, on y trouve une forte concentration de galeries marchandes.

Les activités sont en grande partie en “indoor” (terme anglais qui peut se traduire par « en salle », « en intérieur ») en raison de la forte chaleur . Piste de Ski, shopping, golf, acrobranche, manège, aquarium, les souks … tout est vraiment démesuré.

Abu Dhabi entre culture, architecture et démesure

De ce pays du golfe Persique, on sait peu de choses, Dubaï lui ayant longtemps volé la vedette. Pourtant le territoire d’Abu Dhabi comprend à lui seul 80% des Emirats arabes unis, aux frontières d’Oman et de l’Arabie saoudite. Sa capitale Abu Dhabi a grandi très vite. Imaginez un village de bédouins et de pêcheurs de perles devenu, en à peine cinquante ans, une mégapole de 2,5 millions habitants, dont 80 % d’étrangers.

 Toujours plus haut, toujours plus fou, telle est la devise de Abu Dhadi, les buildings sortent de la brume au petit matin, le long des sept kilomètres de la corniche d’Abu Dhabi City, les tours Ananas (Al Bahar Towers), la tour penchée de 18 % (Capital Gate), le Burj Mohammed Bin Rashid et ses 381 mètres. …

Les hôtels rivalisent de superlatifs et les parcs à thème sont légion sur l’île de Yas, comme celui de Ferrari, à côté du circuit où se déroule le grand prix d’Abu Dhabi.

L’Emirates Palace 6* tout comme la Grande Mosquée Sheikh Zayed ont coûté plusieurs milliards de dollars chacun.

Quant au Louvre, il n’est que le premier d’une série de projets culturels et architecturaux.

Ainsi, Frank Gehry fera sortir du sable le musée Guggenheim dédié à l’art contemporain, Norman Foster, celui du Sheikh Zayed qui rendra hommage au père de la nation, et Tadao Ando créera le musée de la Mer, tous sur l’île de Saadiyat.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *