Siem Reap (Cambodge) autrement

Après Bangkok autrement, nous allons essayez de voir Siem Reap autrement, nous sommes arrivé le 9 Octobre à 11h30 et avons été accueilli par un chauffeur de tuk tuk que j’avais demandé la veille à l’hôtel.

En quelques phrases notre départ de Bangkok. Levé 4h, nous commençons à prendre le rythme, avec tout les deux une crève d’enfer, choppé la veille en rentrant du quartier des dockers et chargé comme des mules, nos sacs à dos bien remplis, nous filons vers la gare.
Après avoir pris notre billet, nous sommes allez dépenser nos derniers baths au bar de la gare, cool café un peu moi cher.
Nous mettrons
plus d’une heure de train pour effectuer les 36km qui nous séparent de l’aéroport, ou nous enbarquerons après plusieurs contrôles, (poid des sac à dos, puis contrôle général par les Thaï puis par les cambodgiens….) nous arriverons enfin à notre Guest House, pour nous coucher.

Siem Reap ville connue dans le monde entier comme la porte d’entrée des fantastiques temples d’Angkor. On peu même dire une étape obligé lors d’un voyage au Cambodge. Mais aussi beaux soient-ils, je dirais que ma réglisse et moi recherchons l’authenticité, nous sommes désireux de découvrir le vrai Cambodge hors des sentiers battus, et de rencontrer cette population soit disant avenante et pleine de sourires.

Siem Réap c’est un dépaysement complet, avec un côté surréaliste, on peux comparer Siem Reap à un Dieu à deux visages complètement opposés.
D’un côté, un grand parc d’attractions, karaoké, bars et échoppes de souvenirs à gogo, hôtels en tous genres, rues créées de toutes pièces pour les touristes, comme la célèbre « Pub Street » et de l’autre, un Siem Réap hors du temps, campagne en bordure de ville, petits chemins oubliés des touristes.

Le centre-ville de Siem Reap n’est pas très grand et s’articule principalement autour du marché central, et le long de la rivière traversant la ville, l’architecture coloniale à la française est magnifique et la quiétude au bord de la rivière est apaisante, on découvre quelques temples et on est très loin du vacarne de Bangkok.

Il ne nous reste plus qu’à nous perdre dans le vieux marché au milieu des stands de légumes, de charcuterie, poissons et épices. N’oublions pas les immenses échoppes de fringues multicolores et chaussures en tout genres.

Visiter les autres marchés de Siem Reap

Nous visiterons ensuite le Wat Preah Prom Rath, tout en couleur avec de très belles statues d’animaux. Déjà vue avec Cricri en mars 2019

Le lendemain, nous sommes allez à Chong Kneas une sorte de 2 en 1 car il combine une partie village avec maisons sur pilotis et une autre partie réellement flottante dont ces habitants se déplacent en fonction des saisons et du niveau du lac. Même si Chong Kneas reste une arnaque bien rodé, nous avons pu visiter en toutes tranquillité, le village où certain habitants, nous dévisageaient et s’en l’aient étonné de nous voir sans guide et libre comme des oiseaux.

Article sur les villages Flottants

Maisons sur pilotis
View this post on Instagram

Chong Kneas maisons flottantes

A post shared by Philippe Cuny (@philuppe.cuny) on

Maisons flottanes
View this post on Instagram

La campagne environnementale de Siem Reap

A post shared by Philippe Cuny (@philuppe.cuny) on


Demain départ vers Angkor à 4h30, afin de voir le levé du soleil sur Angkor Wat.

Voir l’article : 4 jours à Angkor

Notre chauffeur de Tuk-tuk doit parler Francais, on a été mis en relation par la Guest House le Tropical Breeze ou nous logeons.

Le dernier soir nous avons assisté à un spectacle de danse khmer traditionnelle, l’Apsara, danse interdite sous le régime dictatorial de Pol Pot et qui enferma dans des camps bon nombre des danseuses !

Le mystère derrière la danse Khmer Apsara
Par Fifi / 16/10/2019

Le mystère derrière la danse Khmer Apsara

Pendant la pris du pays par les Khmers rouges, de 1975 a199 toutes les formes de culture et d’art étaient...

En savoir plus
Les marchés de Siem Reap
Par Fifi / 16/10/2019

Les marchés de Siem Reap

Comme partout en Asie, le plus important c'est le "Troc" et les marchés de Siem Reap ne dérogent pas à...

En savoir plus

Sortir

Pub Street Siem Reap
Par Fifi / 17/03/2019

Pub Street Siem Reap

Pub Street, la vie nocturne de Siem Reap, très agréable si vous aimez le bruit…. Je vous en ai un...

En savoir plus
Street Art et bar Reggae à Siem Reap
Par Fifi / 17/03/2019

Street Art et bar Reggae à Siem Reap

C'est en se rendant au Wat Preah Prom Rath en prenant la petite rue dans le prolongement de la rue...

En savoir plus
Wat Preah Prom Rath
Par Fifi / 18/03/2019

Wat Preah Prom Rath

Nous nous rendîmes ensuite à la pagode Wat Preah Prom Rath, qui nous a surprit par sa qualité et sa...

En savoir plus

Restaurants

Manger des insectes
Par Fifi / 18/03/2019

Manger des insectes

Le Bugs Café, les trésors cachés de la cuisine d’insectes.. Le Bugs Café un resto tenu par un français. Il...

En savoir plus
Marum un resto qui réinsére les jeunes
Par Fifi / 18/03/2019

Marum un resto qui réinsére les jeunes

Marum est une école hôtelière qui offre une chance aux enfants démunis. (généralement des enfants des rues) L'objectif, se former...

En savoir plus

l

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *