A savoir sur l'Asie,  Infos Cambodge,  Infos Indonésie,  Infos Laos,  Infos Malaisie,  Infos Sri Lanka,  Infos Thaïlande,  Infos Vietnam

Un billet retour ou de continuation “Astuces”

Il nous est arrivé une fois, de nous retrouver coincé à l’aéroport(Cambodge) parce que l’on voyageait qu’avec le billet d’aller, et la, c’est vraiment pas amusant, voyager sans billet retour peu poser un vrai problème aujourd’hui.

Pas de panique je vais vous expliquer comment voyager sans billet retour  
Les informations ici vous seront particulièrement utiles.

En premier un billet de continuation c’est quoi ?
De plus en plus de pays, par peur que vous ne souhaitiez pas quitter leur territoire à temps ou que vous vouliez vous y installer et trouver du travail, vous demanderont une preuve que vous allez retourner dans votre pays d’origine ou continuer votre voyage dans un autre pays. Et pour s’assurer de cela, ils vous demanderont de fournir une preuve. (ou onward ticket en anglais).

De nos jours, beaucoup de pays délèguent cette tâche aux compagnies aériennes.
Ça signifie que c’est au moment de l’enregistrement que l’on vous demandera le fameux papier.
Et croyez-moi, il y a toutes les chances qu’on vous le demande ! En effet, si la compagnie aérienne laisse passer un passager qui n’a pas de preuve de billet retour ou de continuation, ce sera elle qui devra prendre en charge votre retour si vous vous faites recaler à la douane de votre destination.
Si vous ne pouvez pas présenter de document prouvant la continuation de votre voyage, vous ne pouvez pas monter à bord de l’avion. La seule solution sera alors d’acheter un billet retour directement au comptoir, et ça peut coûter cher, très cher.

C’est vrai qu’à près tout, tout comme moi, beaucoup de voyageurs aiment partir sans avoir de plan précis en tête. C’est d’ailleurs le cas de la plupart des personnes qui voyagent sur le long terme et qui, en plus, doivent faire particulièrement attention à leur budget.

Dans la plupart des pays du monde, même si tous n’appliquent pas cette règle à la lettre elle existe.
Alors, si vous voulez éviter qu’on vous demande ce genre de document, je vous conseille de faire attention à votre apparence. (n’ayez pas mon style.. Lol 😕 C’est peut-être triste à dire mais en général, les personnes habillées « sans locks  » se font moins questionner…
Par contre, dans certains pays, vous êtes quasiment sûr de vous faire refouler sans le précieux document : le Cambodge, l’Indonésie, les Philippines, le vietnam, la Nouvelle-Zélande.
Après, tout dépend de la compagnie aérienne que vous empruntez et des personnes sur lesquelles vous tombez.
On m’a par exemple déjà demandé ce document lorsque je suis rentré au Vietnam, en Thaïlande et au Cambodge.
Je sais que cette règle peut vraiment sembler ridicule, surtout s’il est possible de fournir une preuve de continuation que l’on peut ensuite annuler. Les règles sont les règles, et il vaut mieux si plier, surtout dans un pays étranger. Après tout, nous aussi nous avons ces mêmes règles pour les étrangers qui entrent sur notre territoire.
Mais la bonne nouvelle, c’est qu’il y a des solutions pour contourner légalement cette règle et obtenir ce précieux document sans lequel vous ne pourrez pas partir.

En premier, vous pouvez prendre un billet dans unes, des compagnies low-cost elles proposent des billets vraiment pas chers. L’avantage, c’est que comme vous n’utiliserez pas ce billet, vous pouvez choisir n’importe quelle destination.
Tout ce que vous avez à faire, c’est trouver la destination la moins chère et acheter un billet de continuation dont vous ne vous servirez pas. Comptez en moyenne de 30 à 80€ pour cette solution.
Attention : Vous pourriez être tenté d’acheter un billet de bus ou de train pour sortir du pays.
Le seul problème, c’est que ça ne marche pas à tous les coups…
Tout dépend de la personne sur laquelle vous tombez à l’aéroport !
Si ça ne vous dérange pas d’attendre plusieurs semaines voire plusieurs mois pour être remboursé, alors je vous conseille d’acheter un billet d’avion remboursable.
Une fois arrivé à votre destination, annulez simplement le billet retour mais attention, des frais peuvent être facturés.
Lisez bien les petits caractères car cette solution peut malheureusement réserver quelques mauvaises surprises.

II y a une autre solution que Je ne vous déconseille pas car si vous vous faites attraper à l’aéroport, vous risquez une grosse amende et voir la prison pour faux et usage de faux. Franchement, je trouve que ça ne vaut pas du tout le coup mais si vous voulez vraiment opter pour cette solution, rendez-vous sur http://returnflights.net/, un service spécialement dédié à la création de fausses confirmations de vol.

Pour moi la solution la plus sûre et la moins coûteuse c’est sur le site One Way Fly, vous pouvez réserver un billet de continuation sur One Way Fly à votre nom et c’est ensuite l’agence qui s’occupe de l’annuler pour vous.
Le service ne coûte que 19€ et vous permet d’obtenir en quelques heures seulement une confirmation de billet d’avion officielle. Ça vaut moins cher que d’acheter un vrai billet et c’est beaucoup plus sûr que de faire un faux.

Si vous avez la moindre question, postez-la en commentaire et je vous répondrai.
Quoiqu’il en soit, j’espère que cette formalité dans la demande visa est un peu plus clair pour vous maintenant !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *