• Temple Wat Phra Dhammakaya

    Le temple Wat Phra Dhammakaya, de la secte du même nom, se situe au nord de Bangkok dans la province de Pathum Thani. Son dôme gigantesque ressemble à une soucoupe volante, surtout quand la nuit. Wat Phra Dhammakaya est un des plus grand bâtiment d’Orient. Parfois les religions veulent afficher leur rayonnement à travers d’énormes constructions, le Bouddhisme n’échappe pas à cette mégalomanie comme en témoigne le Phra Dhammakaya. La démesure du Phra Dhammakaya Le Phra Dhammakaya entre dans la démesure, c’est un ensemble grandissime avec une architecture complètement surréaliste. L’ensemble du Phra Dhammakaya comprend 3 énormes ensembles regroupés sur 320 000 m² (soit plus de 45 terrains de foot) Les 3…

  • Un temple bouddhiste de 17 étages

    L’image peut sembler invraisemblable, mais pourtant cet édifice entouré d’un dragon n’est pas imaginaire. Il existe bel et bien, et se situe en Thaïlande Sur la route qui nous séparait du Kanchanaburi, nous voulions absolument nous arrêter au Wat Samphran dans la province de Nakhon Pathom, à environ quarante kilomètres à l’ouest de Bangkok. Également appelé le Temple du Dragon, le Wat Samphran est souvent oublié des circuits touristiques « traditionnels » Et oui On le trouve dans aucun guide touristique, conclusion très peu de touriste, même pas du tout. L’attraction principale est une tour rose de 17 étages entourée par un énorme dragon vert. A peine arrivé, qu’une nonne toute vêtue de blanc vient à notre…

  • Wat Suthat – le Temple de la balançoire

    Moins touristique mais tout aussi magnifique que les temples précédents, le Wat Suthat abrite un énorme Bouddha de bronze doré. Ce temple, classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2005, est l’un des plus anciens de Bangkok Terminé en 1847 sous le règne de Rama III, le Wat Suthat Thep Wararam, communément nommé Wat Suthat, est l’un des dix temples royaux de Bangkok.Il est célèbre pour ses peintures murales représentant les 24 vies antérieures de Bouddha. Ce Wat possède le plus grand viharn (salle de prière) de Bangkok dans lequel se trouve un Bouddha de bronze doré haut de 8 mètres.Le long du cloître, vous apercevrez une rangée de statues de Bouddha dorées et noires.Devant le…

  • Les temples Hindou bangkok

    Le mélange de l’hindouisme et du bouddhisme est intrinsèque en Thaïlande, toute la mythologie du Royaume reposant sur une alliance de ces deux systèmes religieux, bien que le pays suive officiellement la ligne du bouddhisme Theravada. Les liens de la Thaïlande avec l’hindouisme sont millénaires suite à l’indianisation de l’Asie du Sud-est et la domination successive de ces contrées par les civilisations dvâravatî, khmer puis thaï. On retrouve aujourd’hui cet héritage dans les ruines de somptueux temples dédiés à des dieux hindous tel Phanom Rung à Buriram et Sdok Kok Thom à Aranyaprathet, tous deux construits en l’honneur de Shiva, ou encore le Prang Khaek en plein centre de Lopburi. Au-delà des centaines de petits sanctuaires représentant des…

  • Chao Mae Tuptim Temple du phallus

    Le Chao Mae Tuptim (oratoire à la déesse Tuptim) est un temple situé derrière l’hôtel Nai Lert Park, ex Swissotel, ex Hilton à Bangkok.Ses origines sont obscures.Tout ce dont on se souvient est qu’une maison des esprits fut construite par Nai Lert pour l’esprit supposé demeurer dans le grand Sai (Ficus) qui recouvre l’oratoire. Habituellement les offrandes sont des bouquets de jasmin blanc ou des boutons de lotus blancs ou rosés. Mais ici on y fait des offrandes moins typiques, des offrandes en forme de phallus, stylisés ou bien très réalistes. La légende raconte qu’une femme stérile serait venue y prier avant de donner naissance, 9 mois plus tard, à un petit…

  • Wat Chakkrawat (Temple des Crocodiles)

    Le Fameux temple des crocodiles, que dire !! Hormis que le terrain de la résidence monastique est envahi de voitures, au grand regret des moines, le temple reste une découverte insolite. La légende. Quand Ayutthaya était la capitale du Siam, de nombreux crocodiles vivaient des deux côtés de la rivière. Un crocodile mangeur d’hommes à été surnommé ‘Ai-bod‘ (borgne en thaï).  Ce crocodile faisait de nombreuses victimes. Finalement, les hommes sont partis à la chasse à la bête. Ils l’ont poursuivi et l’ont trouvé caché sous l’habitations d’un moine. Le moine a demandé la vie du crocodile comme aumône et la population fut OK à condition que le crocodile soit tenu…