• Retour à Taiping

    La veille, durant notre journée sans voiture, à Kuala Sepetang, nous avons pas mal tergiversé sur la suite de notre itinéraire. Nous avions des envies de Sumatra, mais cela avait été prévu par Cricri, mon compagnon de la dernière fois. Et oui tout comme moi il a le mal d’Asie, on ce rejoint à Bangkok le 15 décembre le rdv approche, nous prenons donc la décision de continue vers la Thaïlande. A j’oublie Cricri à pris dans c’est bagage, Henri. Nous avons donc choisi de filer à Georgetown Georgetown est un quartier de Washington au États Unis !!! 😅😅, mais non!!! pas ce Georgetown!! Nous sommes en Malaisie. Georgetown Île de Penang…

  • Funiculaire de Penang Hill

    Penang Hill est une station balnéaire comprenant un ensemble de sommets sur l’île de Penang . Il est situé dans la banlieue d’ Air Itam , à 9 km à l’ouest du centre de George Town . On peu se rendre a la station de depart en bus ou faire appel au services Grab. Mini station climatique à 800 m d’altitude accessible en funiculaire (15 mn). Le panorama sur la ville, la mer et la péninsule est superbe surtout au couché du soleil. La forêt avoisinante abrite encore quelques géants, cycas centenaires et fougères arborescentes échappées du Jurassique. Il ne faut pas quitter cette magnifique ville sans se rendre à…

  • 100 Cintra Street – George Town

    Après avoir goûté pendant 2 nuits les cubes container, nous avons choisi, l’auberge de jeunesse, 100 Cintra Street pour finir notre séjour a GeorgeTown. Aucun regret, c’est l’une de ces auberges qui a vraiment gardé l’âme d’une maison patrimoniale. Comme son nom l’indique, cette auberge est située dans la rue Cintra, une rue très calme, du vieux quartier de George Town, ancienne forteresse britannique. L’atmosphère à l’intérieur du bâtiment est unique elle reflète la philosophie du «passage du temps passé vers temps present». On premier coup d’œil on s’aperçoit que l’aménagement style rococo a été fait avec beaucoup de matériaux recyclés. D’entrée on a aimé. C’est une vieille maison patrimoniale,…

  • Île de Penang

    Penang est une île malaise située au large de la péninsule Malaise, dans le détroit de Malacca. Sa capitale est George Town, Penang est considéré comme l’un des meilleurs endroits au monde où prendre sa retraite, grâce à son climat tropical, son faible coût de la vie, son niveau élevé de soins de santé et ses lois d’immigration accueillantes. La nourriture n’y est pas mauvaise non plus et vraiment pas chère. Plusieurs villes où Universitésdans le monde portent le nom de Georgetown ou George Town, Pour notre dernière étape malaisienne, nous embarquons donc vers Georgetown Nous quittons Taiping et ses petits villages alentours Kuala Sepetang et Kuala Sangaa qui nous ont laissé de très bons souvenirs.…

  • kuala sangga fishing village

    À l’embouchure de la rivière Sungai Sangaa Besar c’est un village de pêcheurs, vrai passerelle vers plus de 150 ans d’histoire que l’on découvre, il s’appelle Kuala Sangga. Originaires de Teochew, en Chine, les villageois, 60 familles avec 6 enfants,(moins de 200 habitants), sont l’exemple parfait de «faire plus avec moins». Ils survivent à merveille avec de l’eau de pluie et des panneaux solaires et sans connexion Wi-Fi, une vie inimaginable pour nous, citadins. Accessible uniquement par bateau via un trajet de 20 minutes. Il est composé de simples maisons sur pilotis reliés par une passerelle, une partie en dalles de béton le long du rivage. Le reste est constitué de planches…

  • Kuala Sepetang

    Kuala Sepetang est une ville côtière de l’État de Perak en Malaisie. La ville a constitué un débouché pour l’étain de Taiping (Malaisie) sous le nom de Port Weld. Un peu d’histoire. En 1885, afin desservir les mines d’étain les Britanniques on construit une voie ferrée reliant Taiping à Port Weld, étant donc la première ligne de chemin de fer de Malaisie.  Aujourd’hui la gare de Taiping est devenu un petit espace convivial avec des cafés et Port Weld, s’appelle désormais Kuala Sepetang. Une visite s’impose donc à Kuala Sepetang.Hélas, la ligne de train historique est obsolète, on va donc prendre le bus.Il faut au moins une journée complète pour visiter Kuala Sepetang. Quand on arrive au Terminal Taiping, on a…

  • Kuala Sepetang

    Kuala Sepetang est une ville côtière de l’État de Perak en Malaisie. La ville a constitué un débouché pour l’étain de Taiping (Malaisie) sous le nom de Port Weld. Un peu d’histoire. En 1885, afin desservir les mines d’étain les Britanniques on construit une voie ferrée reliant Taiping à Port Weld, étant donc la première ligne de chemin de fer de Malaisie.  Aujourd’hui la gare de Taiping est devenu un petit espace convivial avec des cafés et Port Weld, s’appelle désormais Kuala Sepetang. Une visite s’impose donc à Kuala Sepetang. Hélas, la ligne de train historique est obsolète, on va donc prendre le bus. Il faut au moins une journée complète pour visiter Kuala Sepetang. Quand on arrive au Terminal…

  • Sojourn Beds & Café – Taiping

    Lors de votre séjour à Taiping, nous avons découvert une maison d’hôtes où auberge de jeunesse super cool. On a vraiment aimé, aménagé dans une ancienne maison commerciale de 1930, bien renovee, le Sojourn Beds & Café à des prix très attractifs petit-déjeuner compris l’accès à internet marche bien et l’hôte est charmante et accueillante. Le Sojourn Beds & Cafe est situé à quelques minutes de marche de Taiping War Cemetery et Jardin du lac de Taiping Chambres climatisées avec 2 salles de bain et des douches Petit-déjeuner gratuit. Internet Wi-Fi gratuit Possibilité de consigne bagages Sojourn Beds & Café – Chambres climatisées avec 2 salles de bain et des…

  • L’espace naturel et le zoo de Taiping

    Un espace naturel de toute beauté Personne ne peut prétendre connaître Taiping sans avoir flâné paisiblement dans ses jardins aquatiques et s’être imprégné de la beauté naturelle des lieux. Plantes tropicales, fleurs colorées, arbres millénaires, lacs et îlots, profitez de la beauté des jardins de Taiping. Au cœur de cette végétation luxuriante se trouve la maison du Raja et d’anciennes résidences des officiers de l’armée Construits au-dessus d’une mine d’étain abandonnée et ouverts en 1880, ces jardins ont été les premiers jardins publics malais de l’époque et occupent, à ce titre, une place de choix dans tous les ouvrages d’histoire. De gigantesques arbres à pluie (« angsana ») centenaires bordent…

  • Taiping

    Nous sommes arrivés à Taiping en voiture, le proprio du cabanon ou nous venions de passer 3 jours, nous y a gentiment amené, il nous a fait visiter les Jardins aquatiques de Taiping (Taiping Lake Gardens), l’un des premiers jardin botanique créés sous le régime britannique, montré l’ancienne prison, le tribunal, la caserne où il a été militaire pendant 30 ans, …. Nous avons compris bien plus tard que tout ses bâtiments étaient des bâtiments emblématiques. Mais pourtant aller à Taiping nous enchanttait pas énormément. Fondée pendant la grande période d’exploitation de l’étain, elle fut le théâtre d’affrontements entre différents clans chinois avant l’intervention anglaise. Surnommée la “ville de la…

  • Chalet Kampong Semawar

    On est reste 3 jours, au chalet de Kampong Delaware, Le propriétaire,sa famille et son employé se sont pliés en quatre pour nous servir. Étant donné que le chalet est a l’écart de la ville, ils ont tout fait pour que se ne soit pas dérangeant, le 3eme jours, il nous ont même amené avec leur voiture a Taiping et nous on offert des fruits. J’ai vraiment aimé discuter avec le proprio, je ne me souvient plus de sont prénom … Si vous recherchez un endroit calme et paisible n’hésitez pas. Vous verrez peut être même des singes. Installations Climatisation Terrasse Balcon (suivant chalet) Barbecue TV à écran plat Chalet…

  • Kuala Kangsar

    Départ Ipoh le 23 pour Kuala Kangsar Après 1 h de train, nous arrivons à Kuala Kangsar. Kuala Kangsar est une ville de Malaisie au confluent de la Kangsar et du Perak. Son nom en malais, signifie « embouchure de la Kangsar » Elle est située à 50 km au nord d’Ipoh et est devenue ville royale quand les sultans de Perak l’ont choisie comme résidence principale au 19ème siècle  Pas un touriste à l’horizon, mais vraiment aucun… La gare de Kuala Kangsar est situé centre ville. Nous avons réservé un petit chalet à 5km de la gare logiquement le fils du proprio doit nous récupérer. Vu les avis sur Booking on sera…

  • Les grottes de Ipoh

    Avant de passer en revue tous les détails, je présenterai les trois meilleures grottes d’Ipoh: Sam Poh Tong  – ce complexe de temple coloré comporte des statues lumineuses et des personnages de la mythologie. Temple Kek Si Tong  – le plus bel environnement des trois grottes d’Ipoh se trouve ici. C’est tellement vert que l’on en oublie que l’on est a deux pas de la ville. Temple de la grotte de Perak – Temple vraiment différent et présente quelques peintures rupestres l’intérieur, mais le plus magique, la vue panoramique en haut de la colline. C’est parti pour plus d’infos et des photos … Sam Poh Tong Commençons par le temple de la grotte le…

  • Le Street Art à Ipoh

    Contrairement à George Town, les rues d’Ipoh (2 villes de Malaisie) sont presque dépourvues de touristes, ce que nous adorons à contrario des commerçants. Bien sûr il n’y a pas que le street art à Ipoh, il y a le café blanc et les grottes calcaires (dont beaucoup contiennent des peintures murales d’art bouddhiste ). L’artiste lituanien Ernest Zacharevic acréé sept œuvres d’art de rue à Ipoh.Ses œuvres comportent souvent un élément tridimensionnel surprenant permettant au spectateur d’interagir avec l’art.A George Town ce type d’œuvre murale est devenu si populaire que les voyageurs doivent faire la queue pour pouvoir prendre une photo.Heureusement, ce n’est pas le cas ici à Ipoh! Après le succès du street…

  • Ipoh

    Comme vous l’avait sûrement compris on a la bougeotte, il y a quatre jours on était en pleine jungle, il y a deux jours dans les plantations de thé et aujourd’hui à Ipoh.  Ipoh est une ancienne ville sortie de terre du fait de l’exploitation des mines d’étain qui jalonnait la vallée du Kinta. Aujourd’hui, l’étain n’est plus vraiment présent, mais des mines sont toujours exploités, grattant aujourd’hui les falaises de roches karstiques pour extraire sa chaux blanche. Ipoh se situe entre Kuala Lumpur et Penang, au pied des montagnes où se aussi au pied des montagnes où se trouvent les Cameron Highlands, connus pour ses plantations de thé. Rien nous fera…

  • Father’s Guesthouse

    Tanah Rata est l’autre ville des Cameron Highlands, à quelques kilomètres seulement de Brinchang. Ce qui est surprenant, c’est la façon dont les touristes se répartissent entre les deux villes : Brinchang pour les touristes locaux et Tanah Rata pour les touristes occidentaux. Cela ne nous semblait pas très grave au moment de la réservation, nous qui ne sommes pas vraiment grégaires. Or cela change beaucoup de choses, au niveau des hôtels et des restaurants. Pour le logement, les occidentaux recherchent une décoration agréable, un personnel sympathique et du papier toilette. Les Malaisiens semblent préférer avoir une grande télévision, un personnel qui ne s’adresse jamais à la femme directement (« Sir, yes Sir ») et un jet d’eau pour les toilettes.

  • Cameron Highlands

    C’est un autre visage de la Malaisie que nous allons découvrir aujourd’hui. C’est un monde végétal aux camaïeux de verts que nous allons découvrir pendant deux jours. Cameron Highlands monde taillé de toute pièce par l’homme.C’est un vaste plateau montagneux, à 1400 mètres d’altitude, c’est ici que l’on trouve les plantations de thé malaysiennes. Vu les avis et les photos qui tournent sur internet, nous étions impatients de nous y rendre, pour donner notre avis. Comme son nom l’indique, Cameron Highlands est un plateau montagnard a 1400m d’altitude, la température aux alentours de 20°C toute l’année. La plantation n’est vraiment pas comme je l’imaginais, je la voyais plus grande, je pensais…

  • Kuala Tahan

    Terminés les villes Malacca, Kuala Lumpur, Kuala Lipis …, place à la jungle et aux moustiques. Nous voici aux portes du Parc National de Taman Negara. L’étape sportive et extrême de notre voyage en Malaisie Le village de Kuala Tahan en est la porte d’entrée. Le Parc National de Taman Negara est l’une des plus anciennes forêt tropicale / jungle au monde. Sur les brochures il est noté qu’elle aurait 130 millions d’années et une superficie de 4 343 km². Le Parc National de Taman Negara abrite également une faune variée : éléphants, tigres, panthères noires, singes, des oiseaux en tout genre, des insectes (araignées, termites, fourmis, milles pattes énormes….) papillons, serpents…

  • Hotel Bestari, Kuala Lipis

    Nom de l’hôtel: Hotel Bestari Adresse: 42 & 43, Lorong BBKL 2/2/1, Kuala Lipis, Malaisie. On a séjourné à l’ hôtel Bestari à Kuala Lipis en Malaisie. On la réservé pour son prix et son emplacement. Le tarif était de 70 MYR (16,93 USD) par nuit avec petit déjeuné. Kuala Lipis est une petite ville (connue sous le nom de Little KL) Voir l’article laser proche de l’hôtel Bestari qui se trouve dans la nouvelle ville de l’autre côté de la rivière. C’est à environ 10 minutes à pied de la gare. L’hôtel est suoer, il est neuf et en très bon état (mieux que les hôtels économiques de la vieille ville). On a eu une chambre…

  • Kuala Lipis

    Avec Réglisse nous avons décidé de fuir cette grande ville qui est Kuala Lumpur, Ancien centre d’extraction d’or, Kuala Lipis a prospéré jusqu’en 1957. Après cette date Kuala Lipis a décliné. Perdant sa place de capitale, elle s’est vu petit a petit sombrée. Elle est toutefois resté un centre névralgique pour les villages voisins et les populations autochtones qui habitent la jungle. Certains de ses résidents vivent sur les pentes des collines environnantes, tandis que de nombreuses familles malaises se regroupent en communautés et vivent sur des cabanes de radeau le long de la rivière Jelai. Les produits locaux tirés de la région environnante comprennent le caoutchouc, le riz, les fruits, l’or et la gutta-percha (un…

  • Batu Caves

    Batu Caves – Site religieux Hindou Nous sommes arrivé à Battu Caves, en début d’après midi, et nous avons décidé de dormir sur place. Nous le regrettons pas, nous étions les 1er Français de passage a l’Hôtel Nous avions déjà l’envie de partir à la découverte d’un nouveau lieu et de nous casser de l’hôtel de Kuala Lumpur Départ de bon heure, mieux vaut s’y rendre tôt le matin. Nous y sommes arrivés aux alentours de 9h pour éviter les hordes de touristes. A peine à une quinzaine de kilomètres à Kuala Lumpur, se trouve un ensemble de grottes où l’on peu voir le plus grand sanctuaire hindou en dehors…

  • Kampung Baru quartier Malais KL

    J’adore ses quartiers d’Asie qui résiste. “Kam’Baru ” comme l’appelent les habitants du quartier, est un havre de paix et d’authenticité. Un village dans une ville. A deux pas de Kuala Lumpur City Centre (KLCC) et de ses célèbres tours Petronas, règne une atmosphère paisible de petit village, où la vie s’écoule tranquillement. Kampung Baru a su préserver ses spécificités et le caractère traditionnel d’un village malais.Les rues portent toutes le nom de Rajas (chefs) et la plupart des maisons ont des cocotiers, des frangipaniers et des bananiers dans leurs jardins. Le contraste est saisissant avec ses maisons montées sur pilotis, cerné par les gratte-ciels et les embouteillages,se village à…

  • Tours Petronas

    Les tours jumelles Petronas, ou Petronas Twin Towers en anglais, sont l’emblème de la Malaisie. Elles surplombent la capitale, Kuala Lumpur en se détachant sur l’horizon citadin. Du parc KLCC, au pied des tours Petronas, on contemple ces constructions, tous les soirs, les tours s’illuminent et un spectacle de lumières colore les fontaines, pour un moment magique. D’autres endroits offrent de splendides points de vue sur ces gratte-ciel vertigineux. Boire un verre au SkyBar de l’hôtel Traders, face aux tours jumelles est un véritable spectacle.

  • Le parc KLCC

    Le KLCC Park est un parc urbain du centre-ville de Kuala Lumpur, Kuala Lumpur, Malaisie. Conçu par Roberto Burle Marx, il a été conçu pour apporter une touche de verdure aux tours jumelles Petronas et aux alentours. Sur les terrains du parc se trouve un lac artificiel, incontestablement, Lake Symphony est la raison pour laquelle la plupart des gens fréquentent le parc, il amène de la fraîcheur et un jolie spectacle avec ses fontaines, spectacles d’eau quotidien qui ont lieu à midi et en soiree. Outre les diverses chutes d’eau, fontaines, cascades et piscines réfléchissantes disséminées dans le parc, il existe une variété d’installations au parc KLCC, y compris une aire…

  • La villa Sentosa Melaka

    Il s’agit d’une maison typiquement malaisienne transformé en musée. On y découvre toutes les pièces d’une maison typique de Malaisie. Malheureusement, une fois de plus, il s’agit davantage d’un musée que d’une vraie maison. L’entrée et la visite est gratuite (donation). M. Ibrahim, le proprio dont le grand-père était l’un des fondateurs du village, nous a fait visité toute la maison et nous a raconté de nombreuses histoires, il était très fier de nous montrer ses meubles, sa vaisselle, ses objets historiques et des photos d’époque de membres de sa famille. De nombreuses personnalités telles que des politiciens et même des membres de la royauté malaisienne ont visité la propriété au fil des…

  • Établissement portugais Melaka

    Portuguese Square La colonie portugaise Melaka , ou Kampung Portugis, est située à quelques kilomètres à l’extérieur du centre-ville de Melaka dans une zone connue sous le nom d’ Ujong Pasir et abrite une petite communauté d’environ 1000 personnes issues des premiers colons portugais. Dans les années 1930, le résident britannique, à la demande d’un missionnaire français, autorise la création d’un village de pêcheurs de cabanes en bois sur une zone marécageuse au bord de la mer. Il s’appelait à l’origine le village de St. John’s et est devenu un bastion pour ceux d’origine portugaise afin de préserver leur religion, leur langue, leur culture et leurs traditions. Histoire Malacca était une colonie portugaise de 1511 à 1641 et des…

  • La prison de Melaka

    Le musée de la prison de Malaisie Melaka Le Malaysia Prison Museum de Melaka est, à mon avis, l’un des musées les plus intéressants de Malaisie. Heureusement, la plupart d’entre nous ne voyons jamais l’intérieur d’une prison. Ce musée, installé dans une véritable ancienne prison, nous permet d’apprécier comment la vie a dû être pour les détenus et le personnel pénitentiaire. Les expositions comprennent des photos d’autres prisons de Malaisie, notamment la célèbre prison de Pudu à KL, dont les murs sinistres ont été démolis en 2012. La partie de l’ancienne porte de la prison de Pudu portant la date de sa création (1895) a été conservée et peut être vue à l’extérieur de l’arrière…

  • Le café blanc d’Ipoh Malaisie

    Apparu au ​1​9e ​siècle, pendant l’ère coloniale britannique, le café blanc d’Ipoh a été inspiré par les migrants chinois​. L’épaisseur et l’arôme de ce café ont ​créé à sa renommée. Le terme white coffee, lui a été donné par les chinois venus travailler dans les mines d’étain de Malaisie, il vient de la traduction littérale de son nom chinois. En chinois, le terme est (pinyin : yí bǎo bái kāfēi). Dans cette expression, bái, signifiant habituellement blanc, n’a rien à voir avec la couleur mais fait référence à la manière dont les grains sont torréfiés. bái veut dire aussi “sans”, ou “pur”, c’est-à-dire que rien n’a été ajouté pendant l’étape…

  • Straits Mosque

    La mosquée de Malacca fait partie des rares mosquées à être bâties sur l’eau, elle a un design original mêlant éléments architecturaux moyen-orientaux et malais. Au coucher du soleil, toute illuminée, elle semble flotter sur l’océan. Elle a été officiellement inauguré par le roi de Malaisie le 24 novembre 2006. Le dôme principal est d’apparence moyen-orient et les quatres tourelles sont surmontées de lignes des toit typiques de la Malaisie. La façade est décorée de vitraux aux motifs islamiques. Le minaret a également un design frappant et inhabituel. La mosquée est située sur Pulau Melaka, une île artificielle de 40 hectares située à proximité du centre-ville de Melaka. Dès le début de sa…

  • Église de la Mère-de-Dieu

    L’église de la Mère-de-Dieu de Malacca (plus tard connue sous le nom de église Saint-Paul) était un ancien édifice religieux catholique sis sur la colline Saint-Paul, en Malaisie. Édifiée au début du xvie siècle et confiée à saint François Xavier, l’église devint un temple réformé hollandais (rebaptisé «église Saint-Paul ») au xviie siècle, puis elle fut abandonnée à divers usages non-religieux Au départ, c’était Une simple chapelle dédiée à la Vierge Marie, Notre-Dame de l’Annonciation (Nossa Senhora da Annunciada) est construite sur la «colline Saint-Paul» en 1521 par un gentilhomme portugais, Duarte Coelho, en acte de gratitude pour avoir survécu à une grave tempête qui sévit en mer de Chine méridionale.

  • L’église du Christ (Christ Church Melaka)

    Christ Church Malacca est une église anglicane du XVIIIe siècle. C’est la plus ancienne église protestante en activité en Malaisie Elle est tout simplement dédié au Christ. Teintée d’une couleur rouge-orange, l’église du Christ est facilement repérée. Elle est érigée au milieu de la place néerlandaise. Ce lieu est particulièrement fréquenté par des bus de tourisme locaux, vietnamiens ou chinois. Comme souvent dans ces lieux. Toute rouge-orange, ce qui contraste avec son intérieur crème, elle a été construite en 1753 par les Hollandais pour fêter le centenaire de leur occupation de la ville. Aujourd’hui encore elle fait partie des bâtiments les plus représentatifs (et peut-être les plus beaux) de Melaka. A l’origine, elle était blanche,…

  • Malacca

    Malacca a longtemps joué un rôle important de part sa localisation. Malacca se situe entre Kuala Lumpur et Singapour. Malacca, en malais s’ecrit Melaka elle est la capitale de l’état de Malacca, son centre-historique est classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 2008. Malacca est le plus vieux port de Malaisie et sans doute aussi la plus vieille ville du pays. Pour comprendre Malacca, il faut savoir qu’elle a été une colonie portugaise de 1511 à 1641, qui sera ensuite détrônés par les hollandais en 1641. En 1824, ce sont les anglais qui en prendront le contrôle jusqu’à l’indépendance de la Malaisie en 1957. Ces 3 pays ont laissé des traces de leur colonisation dans Malacca.Ajoutez à…

  • La Malaisie

    La malaisie n’est pas aussi connue que ses voisins du Sud-Est asiatique. La plupart des aventuriers preferent des pays comme la Thailande, le Cambodge, le Laos, le Vietnam ou l’Indonesie.  La Malaisie se décompose en deux partie :– La péninsule, sur laquelle se trouve la capitale Kuala Lumpur– Le nord de l’île de BornéoAu nord de la péninsule se trouve la Thaïlande, et à la pointe sud se trouve Singapour.Nous avons pris l’avion à Phnom-Penh cambodge via l’aéroport de Kuala Lumpur pour environ 1 heure de vol. La Malaisie en bref : Capitale historique : Kuala Lumpur Capitale administrative : Putrajaya Superficie : 329 750 km² Langue officielle : Malaisien Monnaie : Ringgit (MYR, en 2019 :…

  • Musée JEATH du pont de la rivière Kwai

    Le musée de la guerre est appelé musée JEATH War (J pour Japon, E pour Angleterre, A pour Amérique et Australie, T pour Thaïlande et H pour Hollande).Il reconstitue les anciens camps de prisonniers qui édifiaient le réseau ferré reliant la Thaïlande à la Birmanie. La liaison ferrée entre la Thaïlande et la Birmanie a été nommée “la voie ferré de la mort”, à cause des milliers de morts d’épuisement ou de maladies (choléra, malaria, dysenterie, …) lors de la construction du chemin de fer. Un musée a été construit en leur honneur en 1977.De nombreux visiteurs des pays des prisonniers ayant travaillé ici viennent visiter et se recueillir sur…

  • La maison de Jim Thompson, une oasis de verdure

    Cet article est dédié à Mamou. Vous êtes un amateur de jardins tropicaux, d’architecture traditionnelle thaïlandaise, de soierie et d’art je vous conseille d’aller voir ce petit musée. Situé à proximité du YELO House, du Centre d’art et de culture (BACC) et de deux formidables espaces de peinture murale “Canal Saen Saep et Chalermla Park Graffiti Street” Elle a été construite à partir des années 1950 par l’homme d’affaires et aventurier américain Jim Thompson, qui avait pour ambition de relancer l’industrie de la soie thaïlandaise. Amoureux de l’art asiatique, il racheta six maisons thaï traditionnelles, la plupart à Ayutthaya. Elles furent transportées et remontées ensemble à Bangkok. Il s’agit d’un des rares…